ATRAPP : L’un des projets de recherche les plus important au monde sur les algues bleu-vert

Probablement la plus importante initiative de recherche au monde à ce jour sur les algues bleu-vert , le projet ATRAPP (Algal Blooms, Treatment, Risk Assessment, Prediction and Prevention), d’un budget de 12,3 CAD$ millions sur quatre ans, vise à permettre une meilleure compréhension des cyanobactéries (algues bleu-vert), de leur identification, et des modes de propagation. 

Le 13 mai dernier, plus de 70 chercheurs et collaborateurs impliqués dans le projet ATRAPP se sont rassemblés à l'occasion de le 3e édition de la Journée ATRAPP, une rencontre stimulante, ponctuée de riches interventions. Lors de cette rencontre annuelle, 16 chercheurs ont exposé l’avancement de leurs plus récents résultats de recherche. Le climat ouvert et collaboratif de l’événement a favorisé les échanges entre les nombreux chercheurs et étudiants impliqués dans cet ambitieux projet, de même qu’avec les nouveaux collaborateurs au projet.

 

Sébastien Sauvé, Professeur titulaire au Département de chimie de l'Université de Montréal, et initiateur du projet ATRAPP


Débuté à l’automne 2016, le projet permet, entre autres, de définir de nouveaux marqueurs biologiques, de créer une boite à outils combinant chimie et génomique afin de déterminer les risques de toxicité, et de faciliter la prévention et le traitement des épisodes de prolifération nuisible, ainsi que le traitement des boues toxiques. À travers l’analyse de travaux, le projet met en lien des chercheurs, des acteurs gouvernementaux, des législateurs, des représentants des municipalités, groupes environnementaux, agriculteurs, entreprises ainsi que des citoyens.

Le projet s’appuie sur l’expertise de 54 chercheurs du campus de l’Université de Montréal, incluant HEC Montréal et Polytechnique Montréal, ainsi que 120 collaborateurs et partenaires pour proposer des stratégies préventives à long terme, rentables, afin d’assurer la protection des étendues d’eau comme sources d’eau potable et comme habitats.

Pour voir toutes les photos de l'événement, c'est ici.


Modéré par : Ariane Legault

Autres actualités dans "Information"

La mairesse de Montréal nommée ambassadrice mondiale ICLEI pour la biodiversité locale

Publié le 22 août 2019 - 00:00

L’organisme Gouvernements Locaux pour le Développement Durable (ICLEI) a annoncé aujourd’hui que la mairesse de Montréal, Valérie Plante, assumerait les fonctions d’ambassadrice ICLEI de la biodiversité locale. Cette position mettra (...)

Formation d’un comité d’étude sur l’obsolescence programmée et sur le droit de réparer

Publié le 19 août 2019 - 16:33

Crédit photo : Lemonde.fr Le 6 août 2019, le gouvernement du Québec a annoncé qu’un comité d’étude temporaire sur l’obsolescence programmée et sur le droit à la réparation a été formé lors de la 59e conférence du Council of State Gove (...)

Un nouveau centre de traitement des matières organiques par biométhanisation pour Montréal

Publié le 19 août 2019 - 16:11

La biométhanisation, un exemple de stratégie d'économie circulaire (valorisation), est un procédé de traitement biologique des matières organiques résiduelles par fermentation en absence d’oxygène. Comme ce procédé produit un biogaz (...)


  • Publié le 29 mai 2019 - 23:07 GMT
    par Ariane Legault|Quebeccirculaire.org
    Vue 338 fois
 Indicateurs
 Politique et réglementation
 Recherche et développement
 Traçabilité, big data
 Diagnostic




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités