L'économie circulaire tourne en rond? Une analyse du discours sur l'évolution des idées de circularité dans la politique environnementale suédoise

Cette étude réalisée par N. Johansson et M. Henriksson fait l'analyse des différents discours dans la politique de mise en oeuvre de l'économie circulaire en Suède.

Points forts

  • Deux concepts différents de circularité dans les rapports de politique suédois sont analysés.
  • L'analyse identifie une conceptualisation forte et faible de la circularité.
  • Une forte circularité comprend une boucle fermée et l'équité dans les limites planétaires.
  • Une faible circularité complète l'extraction des ressources primaires de la nature.
  • Une faible circularité est orientée vers le marché et exclut la responsabilité sociale.

Extrait

L'économie circulaire a été promue ces dernières années comme une alternative prometteuse aux systèmes de production non durables. En comparant deux concepts différents de circularité, d'économie circulaire et d'éco-cycle, qui ont eu un élan politique en Suède au cours des années 2010 et 1990 respectivement, le document montre comment les questions de responsabilité, de politique, de limites, d'espace et de durabilité, et même comment la forme du cercle lui-même a changé au tournant du millénaire. Sur la base d'une analyse du discours de deux rapports politiques sur les concepts de celle-ci, une interprétation forte et une interprétation faible de la circularité sont identifiées. Une faible circularité, représentée dans l'économie circulaire, est probablement sans limites. Les ressources secondaires ne peuvent que compléter l'extraction croissante des ressources primaires, tandis que la responsabilité de la circularité est transférée de l'État aux particuliers et aux entrepreneurs. Une faible circularité exclut la responsabilité sociale et tend à renforcer les relations de pouvoir inégales. Avec une forte conceptualisation de la circularité, en revanche, les producteurs et l'État sont responsables de la création d'une boucle matérielle fermée, limitée en taille et en espace, basée sur le principe d'une répartition équitable des ressources. En s'appuyant sur les résultats, des directions de circulation alternatives sont nécessaires, qui sont plus orientées vers le monde et inclusives socialement.

Retrouvez ici l'intégralité de cette étude

Modéré par : Lou Tamaehu-Plovier

Autres actualités dans "Information"

Le Royaume-Uni cible 65% des déchets de recyclage municipaux d'ici 2035

Publié le 06 août 2020 - 16:06

Suivant l'exemple de l'Union Européenne, le Royaume-Uni a publié la semaine dernière son propre "Circular Economy Package", réaffirmant son engagement à recycler 65% des déchets municipaux d'ici 2035 en exposant son approche pour tran (...)

Alliance de RECYC-QUÉBEC et Circle Economy pour l'étude de la circularité de l'économie québécoise

Publié le 04 août 2020 - 20:11

La firme européenne Circle Economy, référence mondiale en économie circulaire s'allie avec RECYC-QUÉBEC afin d'étudier la circularité de notre économie québécoise, une démarche applaudie par Québec Circulaire. Source: RECYC-QUÉBEC (...)

Les déchets de construction et les vieux pneus combinés pour créer un matériau routier durable

Publié le 03 août 2020 - 22:08

Les chercheurs ont mélangé des pneus usagés avec des gravats de construction pour créer un matériau de construction routière durable qui, selon eux, pourrait réduire les énormes quantités de déchets générés par le secteur de la constr (...)


  • Publié le 21 juil. 2020 - 00:00 GMT
    par Lou Tamaehu-Plovier|Quebeccirculaire.org
    Vue 241 fois




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités