L’économie circulaire pour innover dans son modèle d'affaires

 

La pandémie a eu une incidence négative sur l’enthousiasme des Québécois et des Québécoises à entreprendre des démarches pour se lancer en affaires. Toutefois, on observe un impact positif sur la volonté d’innover des entrepreneur.e.s. C’est 75 % des entrepreneurs québécois qui souhaitent innover dans la prochaine année selon l'indice entrepreneurial québécois 2020.    

L’économie circulaire représente une façon astucieuse d’apporter de l’innovation dans son modèle d’affaires. Cette saison on a d'ailleurs vu plusieurs entrepreneur.e.s mettant de l’avant des stratégies d’économie circulaire défiler à l'émission Dans l’œil du Dragon.

Coup d'oeil sur quelques initiatives d’économie circulaire présentées récemment dans l’émission québécoise, regroupée selon leur stratégie de circularité.  

VOIR LES STRATÉGIES DE CIRCULARITÉ

 

Éco-Conception

  • Bimoo, des nappes à colorier qui utilisent la stratégie d’écoconception qui favorise un usage prolongé du produit. De plus, les textiles utilisés proviennent d’approvisionnement responsable selon la certification OEKO-TEX.
  • Aromark Essence, un diffuseur d’huiles essentielles qui utilise la stratégie d’écoconception. Le produit durable n’intègre aucun mécanisme, entre autres puisqu’il utilise des propriétés naturelles d’absorption de la tourbe. La nature constitue une source intarissable d’inspiration pour les concepteurs. De plus, le bambou utilisé pour le contenant est une ressource à faible impact.    
  • Llenar, une entreprise qui conçoit l’ÉCOBORNE, soit des boîtes à savon qui peuvent distribuer jusqu’à 6 liquides pour une distribution en vrac. Concevoir un produit répondant à plusieurs fonctions fait partie de la stratégie d’écoconception.
  • Bateau Bateau, une entreprise démocratisant l’utilisation des mouchoirs et du papier de toilette réutilisable qui écoconçoit ces derniers. Ces solutions facilitent la transition confortable vers des habitudes zéro déchet.    

Recyclage et valorisation

  • Atelier b, l’entreprise met de l’avant le recyclage et la valorisation de leurs matières résiduelles, les retailles de textiles. L'entreprise réemploie les retailles pour la conception d’articles divers. Atelier b mise sur le surcyclage pour concevoir de nouveaux produits à haute valeur ajoutée. La valorisation est toute opération qui ne constitue pas de l’élimination et qui vise à obtenir à partir de matières résiduelles des produits utiles ou de l’énergie.

Revente

  • Shwap Club, une entreprise qui facilite la réutilisation des vêtements pour lutter contre le gaspillage vestimentaire avec son concept de magasin d’échange de vêtements. L’échange de vêtements encouragé par cette entreprise représente plusieurs stratégies d’économie circulaire, dont le don et la revente.  
  • Lexya, une plateforme intelligente qui permet aux étudiants universitaires et collégiaux de revendre et d'acheter leurs livres d’école. Cette plateforme facilite la revente des livres pour plusieurs institutions.

 

Vous portez un projet d’économie circulaire ? C’est le moment de faire connaître votre initiative avec les Prix initiatives circulaires ! Inscrivez votre organisation en répertoriant votre initiative sur la cartographie interactive de la plateforme avant le 23 septembre.  INSCRIVEZ VOTRE INITIATIVE

 

CONSULTEZ LA CARTOGRAPHIE DES
INITIATIVES SUR LA PLATEFORME

 

Crédit photo: Émission Dans l'oeil du dragon du 19 avril 2021

 Modèles d'affaires
 Initiatives
 économie circulaire
 prix initiatives circulaires
 entrepreneurs québécois

Modérateur

  • Dernière modération le 22/06/2021 - 23:06

    Auteur de la page

  • Dernière modification de l'auteur le 22/06/2021 - 23:06

    Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Modèles d'affaires
     Initiatives
     économie circulaire
     prix initiatives circulaires
     entrepreneurs québécois