L’économie circulaire, un atout pour les entreprises québécoises et leur relance

PAR LES SERVICES ACCLR INFORMATION D’AFFAIRES | 16 MARS 2021 | Lire l'article complet sur ACCLR.CCMM.ca.

Dans la dernière année, la crise sanitaire a été un accélérateur de changement. En soulignant les lacunes notamment dans les chaînes de valeur mondiales et en accentuant les besoins de plusieurs marchés, la pandémie a rendu d'autant plus criante la nécessité de revoir notre rapport à la production et à la consommation.

Heureusement, les objectifs de l'économie circulaire sont à portée de main et alignés sur la vitalité des marchés québécois. Découvrez comment l'économie circulaire contribue à rehausser la compétitivité et la performance de plusieurs industries.

1- Qu'est-ce que l'économie circulaire?

En misant sur une utilisation optimisée des ressources à chaque étape de la vie d'un produit ou d'un service, l'économie circulaire cherche à diminuer leurs impacts sur la planète. Elle concerne autant la production, les échanges et la consommation que la réutilisation, et priorise la réduction de l'empreinte environnementale tout en participant à la richesse du tissu social.

Son fonctionnement circulaire a pour objectif de rompre avec l'économie linéaire, où l'usage d'un produit ou service est jalonnée de pertes et se solde par une fin du cycle de vie d'un bien ou d'un service. Elle vise également l'optimisation des ressources déjà en circulation, que ce soit en leur donnant une seconde vie ou en augmentant la durabilité de leurs composantes — ce qui vient avec son lot de défis, mais aussi d'avantages.

2- Les impacts de l'économie circulaire sur la relance économique

L'économie circulaire est loin d'être un système de contraintes qui mettrait des bâtons dans les roues de la vitalité économique québécoise. Elle permet plutôt de tirer le meilleur parti d'une ressource, ce qui s'inscrit dans la lignée des objectifs de performance, de compétitivité et de rentabilité de nombreuses entreprises.

Les avantages de l'économie circulaire pour la relance économique touchent à plusieurs aspects :

  • L'innovation : elle valorise des modèles d'affaires et des stratégies qui veulent repenser les schémas établis pour faire mieux avec moins. Au sortir de périodes houleuses, l'occasion est souvent bonne pour les entreprises de revoir leur modèle d'affaires et de s'assurer qu'elles conservent leur compétitivité.
  • L'économie locale : en optant pour l'utilisation responsable des ressources, l'économie circulaire favorise des boucles plus courtes de production et de consommation. Résultats : plusieurs secteurs — autant les industries pharmaceutiques qu'agroalimentaires — pourraient gagner en autonomie et répondre à de nouveaux besoins sur le territoire québécois, en créant notamment des emplois.
  • Le financement : il existe plusieurs programmes de financement pour encourager les pratiques durables et la transition verte, tant au fédéral, au provincial et au municipal. Synergie Montréal | PME MTL offrent des prêts et subventions, du montage financier, et de nombreux concours et bourses aux entrepreneurs.
  • La croissance économique : ces premiers bénéfices pourraient occasionner une conjoncture favorable à la croissance en encourageant l'essor de produits et services plus performants et économiques, tout en demandant moins de ressources. Au-delà d'être un plus pour la planète, l'écoresponsabilité constitue aussi un argument marketing puissant.

    En plus de réduire l'empreinte écologique des industries d'ici, l'économie circulaire permettrait une gestion des ressources axée sur le long terme et le développement de solutions renouvelables. Cela signifierait moins de dépendance aux marchés internationaux en utilisant habilement les moyens à disposition.
  • Le rayonnement : loin d'abolir l'exportation, l'économie circulaire positionnerait également le Québec et ses industries à l'international comme leader du mouvement de transition énergétique.

3- Le potentiel et les retombées de l'économie circulaire

La majorité des entreprises gagneraient à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) et autres impacts environnementaux. En plus du financement, il existe des façons concrètes de faire le saut pour verdir ses activités, tant en adaptant des pratiques plus écorepsonsables, ou, en lançant votre entreprise sur ces marchés porteurs.

Selon Propulsion Québec, la mobilité durable, qui vise l'électrification des transports ou la transition vers des véhicules intelligents, sollicite le savoir-faire québécois dans plusieurs industries. Que ce soit pour la fabrication des véhicules (de plaisance, utilitaires ou poids lourds), l'installation et la gestion des infrastructures ou la conception de composantes en lien avec l'intelligence artificielle, ce secteur connaît un fort potentiel de croissance durable.

Pour ce qui est des technologies propres, elles constituent un autre secteur en ébullition de l'économie québécoise. Des organismes comme Écotech Québec souhaitent accélérer le développement et le financement des initiatives vertes répondant à des impératifs de performance et de durabilité pour les entreprises.

De plus, l'exemple de Recyc-Québec est probant, puisqu'il montre à la fois l'étendue des initiatives en économie circulaire et la portée internationale des bénéfices de l'économie circulaire. La Société québécoise de récupération et de recyclage participe au financement d'initiatives contre le gaspillage alimentaire ou de projets d'écogestion de chantiers de construction, de rénovation et de démolition.

Lire l'article à la source sur ACCLR.CCMM.ca

 Modèles d'affaires
 Chambre de commerce du Montréal métropolitain
 Stratégies d'affaires

Modérateur

  • Emilie Chiasson

    Conseillère en communication - Économie circulaire

    Suivre
  • Dernière modération le 01/04/2021 - 16:47

    Auteur de la page

  • Emilie Chiasson

    Conseillère en communication - Économie circulaire

    Suivre
  • Dernière modification de l'auteur le 01/04/2021 - 16:47

    Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Modèles d'affaires
     Chambre de commerce du Montréal métropolitain
     Stratégies d'affaires