L'économie mondiale de moins en moins circulaire

L'économie mondiale de moins en moins circulaire
Plutôt que de commencer l'année du bon pied, nous constatons avec l'édition 2023 du rapport sur l'indice de circularité global (Circularity Gap Report) que la situation de l'économie mondiale s'est encore détériorée sur le plan de la circularité.

7,2%: c'est la proportion des 100 milliards de tonnes de ressources naturelles vierges consommées chaque année qui serait réintégrée dans l'économie après une première utilisation, selon le rapport de Circle Economy qui collabore pour cette édition avec Deloitte.

Cela signifie que plus de 90% des matériaux sont soit gaspillés, perdus ou sont simplement indisponibles à la réutilisation, car ils sont stockés dans des infrastructures.

L'augmentation de l'extraction et de l'utilisation de matériaux est largement responsable de cet indice qui diminue d'année et année. L'étude estime qu'il faudrait, pour ramener l'activité humaine dans les limites planétaires, réduire d'un tiers l'extraction et la consommation mondiale de ressources.

CONSULTER LE RAPPORT

À chaque début d'année depuis 2018, Circle Economy évalue ce taux, et l'évolution n'est pas belle à voir: 

  • 2018 = 9,1%
  • 2019 = 9%
  • 2020-2022 = 8,6%
  • 2023 = 7,2%

Source: Circular Economy 

Comment inverser la tendance?

L'étude propose des solutions dans quatre grands secteurs à l'échelle mondiale: les systèmes alimentaires, la mobilité et le transport, l'industrie manufacturière et le commerce de détail, ainsi que l'environnement bâti.

Une économie mondiale où des solutions circulaires seraient implantées dans ces secteurs clés nous permettrait de répondre aux besoins de la population tout en réduisant l'extraction de ressources vierges jusqu'à 30%.

Découvrir les solutions proposées

De nombreux défis à venir en 2023 et dans la prochaine décennie

Nous devons faire preuve de leadership afin de transformer le système. Circular Economy tient effectivement compte des contextes locaux largement différents d'un bout à l'autre du globe dans son étude. Certains pays, notamment le Canada et la France, doivent réduire radicalement leur extraction et leur utilisation de matériaux.

D'autres, abritant la majorité de la population mondiale, mais utilisant moins d'un dixième des ressources des pays surconsommateurs, doivent accroître le bien-être de la population, même s'il est question d'augmenter leur empreinte matérielle. Rappelons que la transition circulaire vise à contribuer au bien-être partagé des individus et des collectivités. 

Alors que le Forum économique mondial (FEM) commence aujourd'hui à Davos et que le Forum a aussi dévoilé la 18e édition de son rapport annuel sur les risques mondiaux la semaine dernière, ce nouveau rapport sur l'indice de circularité clame toujours plus fort que la transition vers un nouveau modèle économique est incontournable.

Crédit image de couverture: Unsplash.

 Modèles économiques
 Recherche et Développement
 Sensibilisation
 Sobriété
 Indicateurs
 Indice de circularité
 MontréalCirculaire
 Circularity Gap Report
 Circularity Gap
 Circle Economy
 Rapport indice de circularité

Modérateur

  • Emilie Chiasson

    Conseillère en communication - Économie circulaire

    Suivre
  • Dernière modération le 17/01/2023 - 22:19

    Auteur de la page

  • Emilie Chiasson

    Conseillère en communication - Économie circulaire

    Suivre
  • Dernière modification de l'auteur le 17/01/2023 - 22:19

    Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Modèles économiques
     Recherche et Développement
     Sensibilisation
     Sobriété
     Indicateurs
     Indice de circularité
     MontréalCirculaire
     Circularity Gap Report
     Circularity Gap
     Circle Economy
     Rapport indice de circularité