LEGO, la révolution une brique à la fois

Article entièrement repris la RevueGestion de HEC Montréal

Écrit par Perrine Larsimont

Après avoir remplacé une partie de sa production par des pièces de plastique végétal, le géant LEGO s’engageait l’année dernière à remplacer tous ses produits par du matériel durable d’ici 2030. L’objectif est-il réaliste ? Le gain environnemental probant ? Analyse rapide.

Mars 2018. Le leader danois du jouet de construction annonce que ses pièces botaniques – les petits sapins, arbustes ou feuilles d’arbre – seront désormais faites de polyéthylène biologique, dérivé de la canne à sucre. Les pièces végétales excluront donc tout plastique ABS – le principal constituant LEGO –, qui est issu de dérivés du pétrole et dont l’empreinte carbone est beaucoup plus lourde que celle du plastique biosourcé.

Si ce changement concerne moins de 2 % de la production, le groupe promeut dans la foulée son engagement à long terme : le remplacement de l’ensemble de sa production par du matériel durable d’ici 2030 et celui de ses emballages par des matières recyclées d’ici 2025.

Reste à savoir ce que signifie le terme « matériel durable » pour l’entreprise. Sur son site, elle stipule que cet aspect sera recherché à toutes les étapes de la chaîne de production : des procédés chimiques aux sources d’alimentation énergétique de la chaîne, en passant par la réduction des déchets. Au bout du compte, ce matériel devra garantir au groupe une empreinte carbone plus faible que celle qui découle aujourd’hui de l’utilisation du plastique ABS.

Pour découvrir la suite de l'article, c'est ici !


Autres actualités dans "Information"

La mairesse de Montréal nommée ambassadrice mondiale ICLEI pour la biodiversité locale

Publié le 22 août 2019 - 00:00

L’organisme Gouvernements Locaux pour le Développement Durable (ICLEI) a annoncé aujourd’hui que la mairesse de Montréal, Valérie Plante, assumerait les fonctions d’ambassadrice ICLEI de la biodiversité locale. Cette position mettra (...)

Formation d’un comité d’étude sur l’obsolescence programmée et sur le droit de réparer

Publié le 19 août 2019 - 16:33

Crédit photo : Lemonde.fr Le 6 août 2019, le gouvernement du Québec a annoncé qu’un comité d’étude temporaire sur l’obsolescence programmée et sur le droit à la réparation a été formé lors de la 59e conférence du Council of State Gove (...)

Un nouveau centre de traitement des matières organiques par biométhanisation pour Montréal

Publié le 19 août 2019 - 16:11

La biométhanisation, un exemple de stratégie d'économie circulaire (valorisation), est un procédé de traitement biologique des matières organiques résiduelles par fermentation en absence d’oxygène. Comme ce procédé produit un biogaz (...)


  • Publié le 28 avril 2019 - 20:46 GMT
    par Manon Boiteux|Quebeccirculaire.org
    Vue 201 fois
 Recherche et développement
 Analyse du Cycle de Vie
 Innovation




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités