Les 12 stratégies de circularité: Écologie Industrielle

Dans le cadre de son appel à initiatives 2020, Québec Circulaire fait le tour de ses 12 stratégies de circularité. Définitions, exemples, et portraits d'acteurs, découvrez cette semaine les stratégies d'écologie industrielle !

L’écologie industrielle vise à optimiser l’utilisation des ressources par les entreprises industrielles d’un territoire en s’inspirant des cycles des écosystèmes naturels. Elle met en place des échanges (synergies) de flux de matières, d’énergie ou de ressources entre deux ou plusieurs entités. La mise en valeur d’un sous-produit, d’un résidu, ou de l’énergie disponible permettant ainsi un gain environnemental tout en présentant de nouvelles occasions d’affaires pour les entreprises symbiotiques. On distingue :

  • Les synergies de substitution, où le résidu de l’un se substitue en tout ou en partie à une matière première de l’autre;

  • Les synergies de mutualisation, où plusieurs entreprises coordonnent leurs besoins en ressources.

Une symbiose industrielle est un réseau combinant plusieurs entreprises participant à des synergies. Les symbioses industrielles peuvent être autonomes ou être catalysées par un animateur chargé de créer des liens entre les entreprises participantes. Au Québec, le réseau Synergie Québec regroupe plus de 20 initiatives de symbioses industrielles. Cette communauté de pratique est animée par le Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI).

 

Texte rédigé par le CTTÉI 

Entrevue avec le CTTEI

Vous avez une initiative en économie circulaire ? Participez à notre appel à initiatives !


 Écologie Industrielle

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Écologie Industrielle