Plan d'action nordique 2020-2023 - 1,4 G$ au bénéfice des communautés nordiques - 49 actions au nord du 49e parallèle

QUÉBEC, le 7 déc. 2020 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec et ses partenaires investiront plus de 1,4 milliard de dollars pour le développement durable du territoire nordique québécois au cours des trois prochaines années. Quarante-neuf actions concrètes, définies en fonction des représentants du territoire situé au nord du 49e parallèle, composent le Plan d'action nordique 2020-2023 (PAN 20-23). Cette stratégie gouvernementale, qui s'inscrit dans le mouvement de relance économique du Québec, est axée sur des résultats tangibles pour les communautés nordiques.

Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, a dévoilé aujourd'hui le nouveau plan propre au territoire nordique en présence des représentants du territoire. Il était accompagné du ministre responsable des Affaires autochtones, M. Ian Lafrenière, et du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, M. Pierre Dufour. Participaient également la présidente de l'Assemblée des partenaires de la Société du Plan Nord et mairesse de Chibougamau, Mme Manon Cyr, ainsi que la présidente du conseil d'administration de la Société du Plan Nord (SPN), Mme Élizabeth Blais. Dans une salle transformée, épurée rappelant le Nord, M. Julien était également entouré virtuellement de plusieurs représentants du territoire.

Le PAN 20-23 répond aux priorités énoncées par les acteurs du Nord québécois. Il vise à fournir les outils appropriés aux communautés concernées afin qu'elles habitent pleinement leur territoire. Le gouvernement du Québec investira ainsi 778,6 millions de dollars, soit plus de la moitié de la somme prévue dans le PAN 20-23, pour soutenir les entreprises et les citoyens établis et actifs au nord du 49e parallèle.

Les 49 actions socioéconomiques du PAN 20-23 ont été élaborées conjointement par 20 ministères et organismes du gouvernement du Québec. Celles-ci sont définies dans le document publié en ligne

Trois programmes distincts de soutien financier sont aussi prévus dans le cadre du PAN 20-23 pour répondre ponctuellement aux besoins des organismes et des promoteurs sur le terrain. La somme de 11 millions de dollars est notamment rattachée au Fonds d'initiatives nordiques. Le premier appel à projets sera lancé le 14 décembre prochain.

La Société du Plan Nord assurera la réalisation du PAN 20-23. La SPN a pour mission de contribuer au développement intégré et cohérent du territoire nordique québécois, conformément aux orientations définies par le gouvernement. Elle le fait en concertation avec les représentants des régions et des nations autochtones concernées ainsi que du secteur privé.

Faits saillants :

  • Le PAN 20-23 regroupe 49 actions socioéconomiques réparties en 4 orientations :
    • un accès optimisé au territoire nordique;
    • un tissu économique fort et diversifié;
    • un milieu de vie attractif et dynamique;
    • un environnement nordique à conserver.
  • Le PAN 20-23 comprend trois programmes pour répondre en temps réel à des besoins prioritaires des communautés nordiques :
    • le Fonds d'initiatives nordiques, sous deux volets :
      • Essor des communautés et conservation de l'environnement,
      • Initiatives de nature entrepreneuriale;
    • le Programme de formation de la main-d'œuvre en milieu nordique;
    • le Programme de développement de serres communautaires.
  • Au bénéfice des Premières Nations et des Inuits, les sept actions du PAN 20-23 qui les concernent spécialement sont intégrées dans le Plan d'action gouvernemental pour le développement social et culturel des Premières Nations et des Inuits 2017-2022.

Citations :

« Le Plan d'action nordique 2020-2023 mise sur des initiatives qui prennent racine au nord du 49e parallèle. La Société du Plan Nord est ainsi la mieux outillée pour assurer la coordination de ce grand projet, en collaboration avec les ministères, les organismes et les représentants locaux impliqués. Cet effort collectif et concerté est nécessaire pour assurer un développement durable avec des retombées concrètes pour les communautés nordiques. Ensemble, nous mettrons en place des conditions gagnantes pour vivre sur le territoire nordique et le faire vivre. »

M. Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord

« Le Plan d'action nordique 2020-2023 contribuera à assurer l'occupation et la vitalité de ce territoire et j'en suis ravie. Les retombées positives rejailliront non seulement sur le Nord-du-Québec, la Côte-Nord et sur ma région, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, mais également sur l'ensemble du Québec. Avec des régions fortes et dynamiques, nous aurons un Québec encore plus prospère et où il fait bon vivre. »

Mme Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean

« Je suis très heureux du déploiement de ce plan gouvernemental qui aura des répercussions tangibles sur les entreprises ainsi que sur les collectivités du Nord-du-Québec. Pour habiter le territoire pleinement, nous devons pouvoir y accéder, par routes, mais aussi grâce aux réseaux de communication numérique. Des actions concrètes, sur le terrain, sont déjà amorcées en ce sens. Je suis convaincu que le Plan d'action nordique 2020-2023 contribuera à la vitalité et à la croissance économique du Nord-du-Québec. »

M. Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec

« Je suis ravi de la mise en place du Plan d'action nordique 2020-2023 qui répond directement aux besoins des Autochtones, en plus de survolter l'économie des régions nordiques. L'ajout de sept mesures du PAN au Plan d'action pour le développement social et culturel des Premières Nations et des Inuits permet d'assurer que le développement du territoire se fera dans le respect des particularités culturelles et sociales des Autochtones qui occupent le territoire. J'entrevois une belle collaboration entre la Société du Plan Nord et les nations autochtones concernées et j'ai espoir que les mesures inscrites dans le Plan d'action nordique contribueront à faire du Nord québécois un endroit où il fait bon vivre pour tous. »

M. Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones

Liens connexes :

Vous pouvez consulter la version intégrale du Plan d'action nordique 2020-2023 sur le site Web de la Société du Plan Nord : plannord.gouv.qc.ca.

Suivez le déploiement du PAN 20-23 sur Twitter : @plannord.

Liste des actions du Plan d'action nordique 2020-2023

1.  UN ACCÈS OPTIMISÉ AU TERRITOIRE NORDIQUE - 1,03 G$ sur 3 ans

Bonifier les infrastructures stratégiques afin de faciliter le transport des personnes et des biens sur l'ensemble du territoire nordique.

1.  Poursuivre les travaux afin de prolonger la route 138

2.  Poursuivre les travaux visant l'amélioration de la route 389

3.  Poursuivre les travaux de la phase I visant la réfection de la route de la Billy-Diamond

4.  Amorcer la réfection du lien routier reliant Schefferville à Kawawachikamach

5.  Poursuivre le soutien au secteur minier pour la réhabilitation et l'amélioration des chemins multiressources

6.  Poursuivre le développement des infrastructures de la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire

7.  Assurer un accès multiusager à la fosse du Labrador

8.  Soutenir l'élaboration de plans de développement d'infrastructures

9.  Optimiser le transport de marchandises

2.  UN TISSU ÉCONOMIQUE FORT ET DIVERSIFIÉ - 32,4 M$ sur 3 ans

Renforcer l'essor économique du territoire nordique québécois en misant sur l'entrepreneuriat, la diversification économique, la compétitivité des entreprises tout en favorisant la responsabilité sociale des entreprises et la formation de la main-d'œuvre.

10.  Développer des produits touristiques distinctifs

11.  Soutenir les entrepreneurs et les organisations touristiques

12.  Développer la production et le marché des produits bioalimentaires et des bioproduits nordiques et développer des circuits ou des activités touristiques

13.  Stimuler l'entrepreneuriat dans le secteur des produits bioalimentaires et des bioproduits ainsi que les projets bioalimentaires au sein des collectivités nordiques

14.  Améliorer la capacité des fournisseurs du territoire à répondre aux besoins des donneurs d'ordres des secteurs minier et forestier

15.  Mettre en œuvre un plan d'intervention de responsabilité sociale propre à tout projet sur le territoire

16.  Accompagner les grandes entreprises en matière de responsabilité sociale sur le territoire

17.  Soutenir des projets pilotes visant à contrer les effets négatifs du navettage sur les femmes et les familles

18.  Soutenir la formation de la main-d'œuvre en milieu nordique

19.  Arrimer la formation de la main-d'œuvre avec les besoins des grands projets sur le territoire

3.  UN MILIEU DE VIE ATTRACTIF ET DYNAMIQUE - 251,8 M$ sur 3 ans

Promouvoir un territoire unique et garantir un milieu de vie de qualité en améliorant les conditions de vie des collectivités nordiques.

20.  Développer une stratégie de marketing territorial

21.  Contribuer aux ententes de partenariats culturels avec les acteurs du milieu

22.  Poursuivre le projet actuel visant à améliorer les services Internet au Nunavik

23.  Finaliser le déploiement de la fibre optique -- Eeyou Istchee Baie-James

24.  Favoriser le développement numérique dans le secteur minier --Télécommunications

25.  Rehausser le réseau de télécommunication sur la Basse-Côte-Nord

26.  Développer l'offre de services de télésanté

27.  Moderniser les solutions numériques pour la téléformation

28.  Mettre en place un projet pilote de service de formation à distance à l'enseignement primaire et secondaire

29.  Financer les infrastructures de l'Institut nordique du Québec et ses composantes territoriales

30.  Bonifier le Programme de développement de serres communautaires afin de favoriser la sécurité alimentaire

31.  Mettre en place une clinique de services et de soins de santé vétérinaires au Nunavik

32.  Mettre en place un projet pilote favorisant l'autonomie des communautés isolées contre les aléas nordiques

33.  Valoriser le potentiel minéral de la Basse-Côte-Nord -- Levés géophysiques

34.  Acquérir et valoriser les connaissances sur la faune nordique dans une perspective de sécurité alimentaire

35.  Déployer un laboratoire mobile d'hydrologie nordique pour produire un portrait de la ressource en eau d'Eeyou Istchee

36.  Acquérir des connaissances sur l'eau souterraine

37.  Contribuer au projet de recherche visant l'amélioration de la conception des logements nordiques

4.  UN ENVIRONNEMENT NORDIQUE À CONSERVER - 43,2 M$ sur 3 ans

Mettre en place des modèles innovants de planification intégrée et de conservation du territoire en harmonie avec les principes du développement durable et en permettant de développer la capacité d'agir des collectivités nordiques en matière d'environnement.

38.  Développer et amorcer la mise en œuvre du mécanisme d'affectation de 30 % du territoire

39.  Créer un fonds pour la faune nordique

40.  Soutenir le développement des compétences des acteurs locaux et régionaux en matière de conservation de 50 % du territoire nordique

41.  Aménager le parc national Nibiischii et les réserves fauniques Nibiischii et Assinica par la nation crie

42.  Retirer les matières dangereuses des villages nordiques

43.  Optimiser la gestion des matières résiduelles en milieu nordique

44.  Offrir une formation dans les communautés autochtones sur la gestion des rejets accidentels de contaminants

45.  Développer un outil d'évaluation et de gestion de la vulnérabilité de l'approvisionnement en eau potable au Nunavik pour les acteurs locaux

46.  Réaliser des projets pilotes de récupération de chaleur

47.  Soutenir la production de biocombustibles et de bioproduits

48.  Développer l'expertise et l'entrepreneuriat local dans le secteur de l'économie circulaire

49.  Répertorier les stocks et les flux de matières résiduelles sur le territoire et proposer des pistes d'optimisation pour favoriser l'économie circulaire

SOURCE Cabinet du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles

Renseignements: Sources : Marie-Ève Thérien, Attachée de presse, Cabinet du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Tél. : 418 643-7295; Mathieu Durocher, Attaché de presse, Cabinet du ministre responsable des Affaires autochtones, Tél. : 418 528-8407; Michel Vincent, Directeur des communications, Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, Tél. : 418 643-7295; Information : Andréanne Séguin, Responsable des communications, Société du Plan Nord, 418 643-1874, poste 66409

Liens connexes

https://plannord.gouv.qc.ca

 Politique et réglementation
 Plan d'action nordique

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Politique et réglementation
     Plan d'action nordique