Société VIA débute la construction d’un nouveau centre de tri à Rivière-du-Loup

Rivière-du-Loup, le 27 octobre 2020 – Société VIA annonce le début des travaux pour la construction d’un nouveau centre de tri à Rivière-du-Loup. Situé sur la rue Henry-Percival-Monsarrat dans le secteur du parc industriel de Saint-Ludger, le terrain abritera un bâtiment moderne et des équipements à la fine pointe de la technologie, dont l’entreprise sera l’unique propriétaire. La construction sera assurée par Ronam, une entreprise de Lévis. Quant à la fabrication et la mise en place des systèmes de tri, ce sera Machinex qui en sera responsable. Les matières recyclables devraient pouvoir y être acheminées dès juin 2021.

NOUVELLE TRÈS ATTENDUE

Le bâtiment actuel dont l’entreprise adaptée est locataire appartient à la Ville de Rivière-du-Loup.  Après plusieurs analyses, il s’est avéré que la meilleure solution était d’opter pour une nouvelle construction. Des investissements d’une trop grande ampleur auraient été nécessaires afin de réparer, agrandir et mettre aux normes l’usine actuelle pour ainsi répondre aux besoins du centre de tri.

Société VIA souhaite, par ce projet, continuer à offrir un service de traitement des matières recyclables de qualité aux citoyens desservis par son centre de tri de Rivière-du-Loup, en plus d’assurer la pérennité du service pour les années à venir.

MEILLEURE QUALITÉ DE MATIÈRES ET AUGMENTATION DE LA CAPACITÉ DE PRODUCTION

La construction de ce nouveau bâtiment permettra d’abriter un procédé de tri moderne et mécanisé. Cet investissement était devenu absolument nécessaire afin que le centre de tri puisse rencontrer les standards de qualité toujours en hausse de la part de ses clients qui achètent diverses matières, en particulier pour le papier journal.

L’acquisition d’équipements de hautes technologies tels que des séparateurs balistiques, un courant de Foucault pour le tri de l’aluminium ainsi qu’une trieuse optique, un robot pouvant trier jusqu’à 10 matières recyclables à la seconde, auront un impact positif majeur sur la productivité du centre de tri.  Ces équipements permettront également de faciliter la tâche des trieurs au quotidien.

La capacité du centre de tri de Rivière-du-Loup passera de 10 000 tonnes métriques à 20 000 tonnes métriques par année. Société VIA a vu ses volumes de matières entrantes augmenter graduellement d’année en année ce qui lui permet aujourd’hui de justifier cet investissement majeur. D’ailleurs, une partie des volumes destiné à être traité dans la nouvelle usine est présentement traité à l’usine de Lévis.

Usine Via RDL_Facade

ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL AMÉLIORÉ

Un budget d’un peu plus de 12 M$ est prévu pour ce projet d’envergure. Il permettra à Société VIA de poursuivre sa mission qui est de créer et maintenir des emplois de qualité pour des personnes vivant avec des limitations fonctionnelles. Le centre de tri de Rivière-du-Loup compte actuellement une cinquantaine de travailleurs et il est facile de croire que d’autres pourront se joindre à l’équipe suite au démarrage de la nouvelle usine.

Le projet de Société VIA – Rivière-du-Loup a reçu une contribution de RECYC-QUÉBEC de 500 000$.  Il a été retenu dans le cadre d’un appel à proposition coordonné par la société d’État permettant une amélioration de la qualité et de la quantité des matières, tout en favorisant un meilleur arrimage entre les matières qui sortent des centres de tri de la collecte sélective et les entreprises qui valorisent cette dernière.

« Je me réjouis que la contribution de RECYC-QUÉBEC au projet de modernisation de la Société Via puisse produire un tel effet de levier. Ce soutien donnera des résultats qui sont alignés avec les objectifs entourant la modernisation de la collecte sélective, soit l’amélioration de la qualité de la matière tout en favorisant le recyclage, ici au Québec. Il s’agit d’un projet concret qui fera rapidement une différence tant pour l’économie du Québec que l’environnement », mentionne Sonia Gagné, présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC.

En plus de cette contribution, Société VIA peut aussi compter sur plusieurs autres précieux partenaires, dont Desjardins, le Fonds d’aide et de relance régionale (FARR) et le Programme d’immobilisation en entrepreneuriat collectif (PIEC).

« Nous sommes aussi très fiers chez Desjardins de contribuer, par le biais de notre Fonds du Grand Mouvement, à la hauteur de 250 000$, au projet de Société VIA. Celui-ci s’inscrit totalement dans notre intention de valoriser et de dynamiser l’autonomie durable. La création d’emplois destinés à une main d’œuvre vivant avec certaines limitations jumelées à l’augmentation de la capacité de traitement de matières recyclables et au renforcement d’une économie circulaire à Rivière-du-Loup représentent des gestes très concrets qui favorisent un avenir rassurant pour notre société », explique M. Serge Ferrand, directeur général de la Caisse populaire Desjardins de Rivière-du-Loup.

Les locaux se verront plus lumineux, attrayants et spacieux afin d’accompagner ces travailleurs d’exception dans leurs apprentissages quotidiens. De nouvelles salles, dont une salle de formation, permettront aux employés, ainsi qu’à la population de profiter de formations diversifiées sur le recyclage et les bonnes habitudes de vie.

Pour ce qui en est de la section plus industrielle, un nouveau procédé mécanisé viendra prendre le relais des tâches de tri les plus ardues à réaliser pour épauler les travailleurs. La charge de travail sera alors plus aisée pour eux puisqu’ils agiront à titre de contrôleurs de qualité.

À propos de Société VIA

Crée en 1977, Société VIA est une entreprise adaptée spécialisée dans le tri et la valorisation des matières recyclables. Sa mission première est de créer, dans un cadre d’intégration et d’adaptation, des emplois pour des personnes ayant une limitation fonctionnelle.

Son expertise lui permet, entre autres, d’approvisionner plus d’une vingtaine d’entreprises québécoises en matières recyclables. Société VIA opère cinq centres de tri à Lévis, Québec, Rivière-du-Loup, Dégelis, Saguenay et traite actuellement 138 000 tonnes par année.

 Zéro déchet, plan de gestion des matières résiduelles
 Recyclage
  centre de tri

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Zéro déchet, plan de gestion des matières résiduelles
     Recyclage
      centre de tri