Stratégie gouvernementale de développement durable 2021-2026 : une occasion de se démarquer par l’économie circulaire (*)

 Stratégie gouvernementale de développement durable 2021-2026 : une occasion de se démarquer par l’économie circulaire (*)

L’institut EDDEC réagit avec enthousiasme au lancement des travaux qui mèneront à la nouvelle Stratégie gouvernementale de développement durable 2021-2026 (SGDD), annoncé hier matin par le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), M. Benoit Charrette.

Cette dernière découle de la Loi sur le développement durable (LDD) et guide l’administration publique et le Québec dans sa transition. Plus de 110 ministères et organismes y sont assujettis. La nouvelle stratégie viendra remplacer la SGDD 2015-2020, qui arrivera à échéance le 31 décembre 2020, et constituera le cadre de référence gouvernemental en développement durable pour les cinq prochaines années.

Selon le communiqué du MELCC, elle sera conçue de façon à répondre de manière plus concrète aux enjeux socioéconomiques et environnementaux actuels du Québec, tels que l’essor d’une économie circulaire, l’intégration de mesures facilitant les acquisitions écoresponsables et la lutte contre le gaspillage.

Mesurer pour mieux comparer, l’exemplarité pour mieux influencer !

Parmi les nouveautés de la future stratégie, l’Institut EDDEC voit d’un très bon œil la conception d’un nouvel indice de performance en matière de développement durable (IPDD), promu par le MELCC et le Secrétariat du Conseil du Trésor.

« Lorsqu’on regarde ce qui a été fait au cours des dernières années, on constate que les résultats n’ont pas toujours été au rendez-vous. Pour que nous puissions voir émerger un Québec plus vert, innovant et responsable, l’État doit non seulement mobiliser toute la population, mais se montrer lui-même exemplaire », estime Benoit Charette, ministre du MELCC.

Effectivement, l’exemplarité de l’État n’est pas juste un concept vertueux auquel il faut s’attaquer, c’est surtout une force d’influence déterminante auprès des entreprises et de la société civile en général. C’est pourquoi l’Institut EDDEC apprécie l’effort de transparence déployé à travers la production, sur une base annuelle, d’un tableau de bord comparatif illustrant l’engagement et la performance des différents ministères assujettis à la Loi sur le développement durable. 

Pour en savoir plus sur l’IPDD du MELCC :
www.quebec.ca/gouv/politiques-orientations/developpement-durable/indice-performance
 
Pour en savoir plus sur la SGDD 2015-2020 et consulter son rapport de mi-parcours :
www.quebec.ca/gouv/politiques-orientations/developpement-durable/strategie-gouvernementale/

À suivre au cours des prochains mois…

Les travaux d’élaboration, qui se dérouleront au cours des prochains mois, comprendront, entre autres, une consultation publique en ligne et une commission parlementaire. Celles-ci permettront à divers acteurs de la société civile, dont les municipalités, les organisations et les citoyens, de partager leurs priorités et leurs ambitions en matière de développement durable. Des groupes de travail interministériels sont déjà à l’œuvre pour assurer un passage à l’action cohérent au sein de l’administration publique.

L’Institut EDDEC compte activement prendre part aux travaux qui mèneront à la SGDD 2021-2026 et portera une attention particulière à la mise en place d’initiatives favorisant la transition vers une économie circulaire. Celle-ci est un passage obligé pour l’atteinte des cibles de réduction des gaz à effet de serre, de même qu’un développement plus durable.

À cet égard, il est d’avis qu’un observatoire devrait être chargé de documenter et de diffuser l’évolution de l’économie circulaire au Québec, notamment par l’identification et la promotion d’indicateurs de durabilité et de circularité, ainsi que d’outils de mesure et d’aide à la décision.

La publication périodique d’un état d’avancement de la circularité de notre économie pourrait ainsi faire partie des futures mesures de la SGDD, à l’instar d’autres juridictions dans le monde, particulièrement en Europe.

(*) Rappel : définition de l’économie circulaire

« L’économie circulaire est un système de production, d’échange et de consommation visant à optimiser l’utilisation des ressources à toutes les étapes du cycle de vie d’un bien ou d’un service, dans une logique circulaire, tout en réduisant l’empreinte environnementale et en contribuant au bien-être des individus et des collectivités. » (Référence : Pôle québécois de concertation sur l’économie circulaire)

 

Pour en savoir plus sur la SGDD 2021-2026 : 

Benjamin Laplatte

Directeur des opérations

Institut EDDEC

benjamin.laplatte@instituteddec.org

514 661-5515

 

Modéré par : Lou Tamaehu-Plovier

Autres actualités dans "Information"

Les 7 recommandations de l'EASAC pour une circularité des emballages plastiques

Publié le 26 mars 2020 - 13:54

Le dernier rapport de l'EASAC (Académie Européenne des Sciences) intitulé «Emballer les plastiques dans une économie circulaire» montre que des réformes fondamentales et systémiques sont nécessaires tout au long de la chaîne de valeur (...)

Comment qualifier la main d'oeuvre des villes pour atteindre les objectifs de neutralité carbone ?

Publié le 25 mars 2020 - 13:47

L'économie circulaire fait partie des outils et des stratégies mises en avant dans la plupart des plans d'actions à l'échelle mondiale, notamment pour atteindre les objectifs de neutralité carbone que se sont fixés les villes et états (...)

Le plan d'action Européen en économie circulaire: ce que vous devez savoir

Publié le 23 mars 2020 - 13:33

La Commission européenne a adopté un nouveau plan d'action pour l'économie circulaire présentant de nouvelles initiatives tout au long du cycle de vie des produits qui devraient permettre une modernisation et une transformation majeur (...)


 Politique et réglementation
 Développement durable




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités