Un nouveau centre de traitement des matières organiques par biométhanisation pour Montréal

La biométhanisation, un exemple de stratégie d'économie circulaire (valorisation), est un procédé de traitement biologique des matières organiques résiduelles par fermentation en absence d’oxygène. Comme ce procédé produit un biogaz qui contient du méthane, ce dernier peut être utilisé comme source d’énergie. Le nouveau centre de biométhanisation de Montréal sera construit à Montréal-Est, sur l’ancien site de la carrière Demix, à l’intersection de l’avenue Broadway Nord et de l’autoroute 40. 

 

Le comité exécutif a accordé le 14 août dernier, un contrat à l’entreprise SUEZ Canada Waste Services inc. pour les services de conception, de construction, d’exploitation et d’entretien d’un centre de traitement des matières organiques (CTMO) par biométhanisation. La dépense totale pour Montréal sera de 167 037 504 $, taxes incluses, soit 129 803 416 $ pour la conception et la construction du centre à Montréal-Est, ainsi que 37 234 088 $ pour l’exploitation et l’entretien pour une période de 5 ans. 

Accélérer le développement d’une économie verte dans l’est de Montréal

« La lutte contre les changements climatiques est une priorité pour notre administration. Nous croyons qu’elle va de pair avec un développement économique durable. Investir dans un centre de biométhanisation, c’est détourner 60 000 tonnes de matières organiques de l’enfouissement, les transformer en biométhane, un gaz naturel renouvelable, qui sera ensuite utilisé comme source d’énergie pour les besoins de l’agglomération de Montréal, nous permettant ainsi de réduire notre empreinte écologique. C’est également poser un geste fort pour le développement d’une économie verte dans l’est de Montréal, où le centre s’intégrera au pôle de compétitivité des technologies propres, de la chimie verte, des biocarburants et de la chaîne des polymères et de l’énergie durable », s’est réjouie la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Il est actuellement prévu que l’agglomération demeure propriétaire du gaz naturel renouvelable (GNR) et de ses crédits-carbone. Le GNR sera donc injecté et transporté dans le réseau sous-terrain d’Énergir jusqu’aux points d’utilisation. 

« La localisation du nouveau centre permettra de réduire les GES. En effet, les distances parcourues par les camions de collecte seront réduites de façon significative et plus de 4 millions de mètres cubes d’énergie renouvelable seront générés annuellement. Au final, le centre permettra de créer une chaîne de valeur qui illustre bien le genre de ville que nous voulons léguer à nos enfants », a expliqué le responsable des services aux citoyens, de l’environnement, de l’approvisionnement et du matériel roulant ainsi que des relations gouvernementales, Jean-François Parenteau. 

Un comité de suivi est mis en place pour assurer la participation des entreprises et des citoyennes et citoyens du secteur.


Modéré par : Ariane Legault

Autres actualités dans "Information"

Deuxième édition du MOOC en économie circulaire !

Publié le 30 août 2019 - 15:49

Dans la foulée du succès de la première édition du cours en ligne Économie Circulaire : une transition incontournable, L’Institut EDDEC, en collaboration avec RECYC-QUÉBEC, lancera la 2e édition de cette formation gratuite et accessib (...)

MIT SOLVE Challenge : votez pour le meilleur projet d'économie circulaire !

Publié le 30 août 2019 - 14:20

Chaque année, le Massachusetts Institute of Technology (MIT) Solve Challenge organise une compétition d'envergure internationale afin de financer les projets les plus susceptibles de répondre aux enjeux internationaux, dont les enjeux (...)

La mairesse de Montréal nommée ambassadrice mondiale ICLEI pour la biodiversité locale

Publié le 22 août 2019 - 00:00

L’organisme Gouvernements Locaux pour le Développement Durable (ICLEI) a annoncé aujourd’hui que la mairesse de Montréal, Valérie Plante, assumerait les fonctions d’ambassadrice ICLEI de la biodiversité locale. Cette position mettra (...)


  • Publié le 19 août 2019 - 16:11 GMT
    par Ariane Legault|Quebeccirculaire.org
    Vue 206 fois
 Politique et réglementation
 Analyse de flux de matières et d'énergie
 Circuits courts, achat local
 Zéro déchet, plan de gestion des matières résiduelles
 Biométhanisation
  Ville de Montréal




Recherchez

Entrez votre propre mot-clé



Autres actualités