Crème: valorisation de produits déclassés

  • 2022-08-30 17:35:24
  • /
  • Quebeccirculaire.org
  • /
  • 334

Crème boulangerie pâtisserie tend au zéro gaspillage et vise à réduire le gaspillage alimentaire local via des partenariats locaux.

  • Structure porteuse : Crème boulangerie pâtisserie
  • Nature de l'initiative : Petite entreprise
  • 3755 Rue Picard, Saint-Hyacinthe, J2S 1H3
  • Date de début : octobre 2021

Crème boulangerie pâtisserie exploite le plein potentiel de la drêche (matière issue d'entreprises brassicoles) en développant et distribuant des produits à base de celle-ci. Cette pratique écoresponsable représente bien la vision respectueuse et viable à long terme de l'entreprise. La drêche est récoltée à la porte voisine de la boulangerie, ce qui ne cause aucune pollution. Elle est ensuite intégrée entière ou bien en farine dans les pains et pâtisseries. Cette matière première est très nutritive, elle représente un très bon apport en protéines et en minéraux et c'est pour cela que Crème désire promouvoir cette richesse si peu connue. 

Également, l'entreprise crée plusieurs partenariats avec des agriculteurs locaux afin de récupérer plusieurs fruits, légumes et fines herbes ne pouvant être utilisés pour la vente étant donné leur apparence moins soignée. Ceux-ci servent à concocter de délicieux produits comme des muffins, des tartes, des confitures, des fougasses, de petites brioches, des danoises, etc.

Cette technique de récupération se fait aussi bien certainement à l'interne. Étant une jeune entreprise, plusieurs tests non-concluants sont faits, mais rien ne se perd, tout est transformé ! Par exemple, les croissants ne pouvant être vendus sont transformés en croûtons, les pains non-vendus sont grillés et mixés en graham pour la croûte de nos entremets, les galettes à l'avoine de la veille sont grillées et utilisées comme crumble de décoration... Nous ne cessons de réinventer nos recettes afin que ce qui se retrouve aux poubelles soit limité à ce qui n'est plus bon à consommer. Les pains et pâtisseries que nous ne pouvons malheureusement pas repasser pour différentes raisons, sont heureusement envoyés à la Moisson Maskoutaine. Tout est bien qui finit bien ! 

Objectifs visés

Le but de cette initiative est principalement de diminuer la perte de toutes ces délicieuses matières. Nous voulons créer de bons produits en ne créant pas davantage de pertes, alors réintégrer la drêche ainsi que diverses produits invendus est une solution miracle ! Elle diminue également le coût de nos produits, et l'achat de matières premières auprès de producteurs locaux favorise l'économie d'ici.

Stratégie(s) de circularité concernée(s)

  • Écologie industrielle
  • Approvisonnement & consommation responsable
  • Valorisation

Résultats obtenus

Plusieurs nouveaux clients se déplacent afin de tester ces produits qui sont encore inconnus pour eux. La majorité sont très curieux et veulent réellement apprendre et en découvrir davantage concernant la drêche. Les commentaires reviennent très positifs. Les clients sont agréablement surpris du goût ainsi que de la souteneur de cette matière. 

Nos clients aiment également notre vision écoresponsable, et aiment être constamment surpris par les saveurs changeantes selon les saisons ainsi que les différentes formes que nos produits peuvent prendre. Des découvertes constantes ! 

 

Principale(s) ressource(s) concernée(s)

  • Matières organiques

Porteur(s) de l'initiative

  • Crème boulangerie pâtisserie
  • Entreprise, commerce, industrie
  • Fabrication d'aliments
  • 3755 Rue Picard, porte 1
  • Karelle Canuel-Dubé
  • karelle_dube@hotmail.com

Étapes de mise en oeuvre

* Mise en contact avec des producteurs locaux passionnés grâce au CRE Montérégie

* Mise en commun de toutes les idées possibles des membres de notre équipe

* Apprentissage des différentes techniques de travail selon chaque produit 

* Ouverture de notre comptoir client afin d'avoir un point de vente pour faire découvrir nos produits 

* Agrandissement de nos différents points de chutes dans les environs de Saint-Hyacinthe afin d'atteindre une clientèle plus éloignée

Défis

Comme l'entièreté de la planète, nous avons été touchées par la pandémie. Démarrer une entreprise en pleine crise mondiale rend tout beaucoup plus complexe ; les rencontres virtuelles, le manque d'équipement usagé, les diverses pénuries de matières premières, les augmentations de prix très importantes et récurrentes, les délais de livraison les uns plus longs que les autres...  

Leviers

Ce sont tous des défis auxquels nous n'étions pas préparées puisque personne ne peut lire dans l'avenir, et nous y faisons face à tous les jours. Il faut faire preuve de beaucoup de détermination et d'adaptation. Nous ne sommes certainement pas à la fin de ces épreuves, ce n'est que le début, c'est aussi cela que signifie être entrepreneurs. 

 Nous changeons constamment nos matières premières, nous ajustons nos recettes, nous utilisons toutes les personnes ressources disponibles autour de nous, nous réalignons nos buts avec la réalité présente et le plus important, nous ne perdons pas de vue notre but premier : réduire le gaspillage alimentaire en offrant des produits de qualité à nos clients ! 

Outils et méthodologies utilisés

Nous tenons des journaux de bord très bien remplis afin de suivre l'évolution de nos produits selon les matières premières. Nous magasinons chez divers fournisseurs afin de toujours trouver les meilleurs prix. Nous apprenons à voir plus loin dans le temps en effectuant nos commandes plusieurs semaines et mois à l'avance. Nous essayons de commander en plus grosses quantités afin de réduire les coûts par item, les frais de livraison et les émissions liées aux transports. Nous modifions notre plan d'affaires et nos budgets provisionnels afin de pouvoir rediriger nos efforts et notre vision des projets futurs.  

Sources de financement de l'initiative

Crème a réussi à voir le jour grâce à plusieurs types de financements. Nous avons tout d'abord placé une partie des fonds entre actionnaires, provenant de nos économies personnelles. De plus, nous avons eu l'énorme chance d'avoir un prêt de la SADC Saint-Hyacinthe Acton, ainsi qu'un autre de la part de la FAC (Financement agricole Canada). Ces deux sociétés nous ont énormément aidées au plan financier, mais aussi personnel en croyant en nous et en notre projet ! Nous avons également reçu plus d'une subvention de la part du MAPAQ (Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec). Nous nous considérons très chanceuses et sommes très reconnaissantes de ce précieux aide !  

 Valorisation
 Réutilisation
 Boulangerie
 pâtisserie
 récupération
 deuxième vie
 zéro gaspillage
 valorisation
 circularité
 entraide
 local

Modérateur

  • Emilie Chiasson

    Conseillère en communication - Économie circulaire

    Suivre

  • Autres initiatives internationales

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Valorisation
     Réutilisation
     Boulangerie
     pâtisserie
     récupération
     deuxième vie
     zéro gaspillage
     valorisation
     circularité
     entraide
     local