Éco captation division de Groupe Gagnon

  • 2021-09-09 18:26:05
  • /
  • Quebeccirculaire.org
  • /
  • 149

Près de 400 tonnes seront valorisé en 2021, soit l'équivalent de près de 4 terrain de football empilés sur une hauteur de 10 pieds. Environ 2000 camions de déchets détournés de l'enfouissement. De espace sauver dans les sites d'enfouissement.

Développement d'un cycle de vie pour la valorisation du polystyrène

  • Porteur principal : Réduction de l'enfouissent d'un produit orphelin et création de son propre marché
  • Nature de l'initiative : Petite entreprise
  • 2875 Boul Curé Labelle, Prévost J0R 1T0
  • Date de début : novembre 2018

Nous avons conçu un programme de captation à la source du polystyrène en fin de vie afin de développer un écosystème axé sur le polystyrène recyclé.

Nous récupérons dans plus de 125 épiceries de la bannière Sobeys et dans plus de 65 écocentres à travers le Québec le polystyrène, sans compter les quelque 100 entreprises qui nous acheminent le leur après utilisation. C'est donc pas moins de 400 tonnes de polystyrène détourné de l'enfouissement cette année qui sera valorisé. Le polystyrène recueilli est séparé à l'aide d'un robot équipé d'intelligence artificielle (1er en Amérique) afin de trier les types de polystyrène selon les recettes spécifiques pour la conception de produits finis. Mobilié urbain, caniveau pour Hydro-Québec ou résine recyclé sont entre autres les marchés visés par notre concept. La demande de notre produit fini est tellement élevée que nous pourrions recycler tout le polystyrène jeté du Québec et de l'Ontario.

Objectifs visés

Notre concept vise à valider si un processus d'écosystème par matière est fonctionnel et à calculer l'impact réel sur une matière spécifique. Nous croyons que ce concept répondra aux REP et changera les paramètres connus pour le recyclage tout en assurant à toutes matières une valorisation optimale et sécuritaire en fin de vie utile. Tous les aspects sont pris en compte afin de faire du rejet une ressource pour un produit alternatif.

Stratégie(s) de circularité concernée(s)

  • Écoconception
  • Approvisonnement & consommation responsable
  • Optimisation des opérations
  • Économie collaborative
  • Reconditionnement
  • Recyclage et compostage
  • Valorisation

Résultats obtenus

Depuis 3 ans nous avons détourné de l'enfouissement près de 1500 tonnes de polystyrène qui ont servi a la fabrication de plus de 100 meubles urbain vendu dans les villes ou le polystyrène a été recuilli. Nous avons aussi aider a l'augmentation de la résistance au gel pour les caniveau utilisé par Hydro-Québec afin de mieux répondre aux hivers rigoureux et ainsi prolonger la vie de ces caniveaux de plusieurs années. Le concept nous met en pratique des stratégies d'économie circulaire, à l'échelle locale, avec un produit orphelin qui était visé par les banissements à cause de sa non recyclabilité, qui dorénavant est devenu un indispensable pour la fabrication de produits utiles et durables qui sont tout aussi recyclable en fin de vie.

Principale(s) ressource(s) concernée(s)

  • Plastiques, caoutchoucs et autres polymères

Autre mots-clés en lien avec l'initiative

Polystyrène

Porteur(s) de l'initiative

  • Éco captation division de Groupe Gagnon
  • Entreprise, commerce, industrie
  • Commerce de détail
  • 2875 Boul Curé Labelle, Prévost
  • Gilles Venne
  • g.venne@ecocaptation.com

Étapes de mise en oeuvre

Concevoir un système de cuillette en écocentre et dans les générateur.

Concevoir un processus de tri par type de polystyrène.

Contacter les équipementiers afin de valider le meilleur équipement pour le tri selon des recettes établis.

Effectuer les test de tri et amiilioration en partenariat avec le fabricant choisit

Demande de subvention et financement pour l'optention des équipements.

Ciblé les gisements et assurer la cuillette du polystyrène.

Trouver des fabricants qui voulais changer leur recette et amilioré leur produits

Développer les marché conjointement avec les fabricants et ajuster les recettes avec l'équipementier

Mettre la logistique de cuillette en fonction de la production axé sur la vente dans un système linéaire pour assurer l'économie circulaire.

 

Défis

Les plus grands défis est la non-écoute et compréhension des gens du marché qui ont une idée préconçue du recyclage. Le système actuel est fermé aux nouveautés et tout ce qui nouveau est mauvais pour le marché selon les croyances populaires. Convaincre les gens d'essayer autre chose est assez difficile.

Le financement est axé sur de l'innovation d'équipement ou sur de l'amélioration. Un procédé n'est pas finançable, il faut donc jumeler des équipements et de l'astuce pour le financement. Il faudrait prévoir une flexibilité plus grande pour du financement sur des concepts ou processus.

La compétition des déchets est un autre défi important alors qu'enfouir ne coûte pas cher au Québec.

Leviers

Pour contourner les obstacles connus, nous devions créer un écosystème parallèle axé sur un produit qui n'intéressait personne. Nous avons contacté toutes les municipalités et leur avons expliqué les bienfaits d'offrir le service de captation du polystyrène. Nous avons contacté les centres de tri et de cueillette sélectives afin de les informer de notre désire de capter une matière qu’eux ne voulaient pas et leur nommer les bienfaits pour leur propre qualité de leur tri si cette matière ne se retrouvait plus dans leur bac. Nous avons contacté une des plus grandes bannières alimentaires et les avons convaincu que de mettre un système de captation des barquettes alimentaire dans tous leurs sites aiderait a diminuer leur volume de déchet et surtout les nombres de services requis pour leurs déchets qui étaient un de leur plus grand frais annuel. Ensuite nous avons contacté waste Robotic et ils ont accepté un défi monstre: celui de reconnaitre plusieurs types de produit fabriqués à partir de la même résine qui n'a pas de poids et qui réagit a l'air ambiant en suivant les courants d'air. Un défi de taille lorsque tu veux être précis, rapide et constant. Nous avons ensuite contacté les fabricants de polystyrène  pour les convaincre d'embarquer dans une écoconception et de leur donner la matière donc ils ont besoin.

Nous devions afin de pouvoir assurer la circularité de la matière faire notre propre produit fini qui deviendrait une commodité de gros volume. L'additif pour le béton est né et nous avons créé le EPS-GV qui a sa propre fiche signalétique et qui est accepté dans plus de 8 usines au Canada et aux États-Unis comme additif au béton.

Outils et méthodologies utilisés

La captation en écocentre est fait avec des bacs Québécois et un sac en plastique de 1100 litres afin de minimiser le nombre de sacs lors des transport.Tous les type de transport sont acepté afin de répondre a tout ce qui existe sur le marché.

L'intelligeance artificiel par Robotisation  a été sélectionné car c'est la seule qui jumelle dextérité, analyse du produit et flexibilité dans le processus en temps réel. La seule qui peux prendre un morceau de polystyrène selon sa conception et l'acheminer au bon endroit sans le perdre en cour de route. les lazer optique et autre technologie ne nous offrait pas toutes les options en mçeme temps.

Sources de financement de l'initiative

La ligne de Robotisation a été financer en parti par RECYC-QUÉBEC.

Tout le reste soit environ 2 millions sur 5 ans ont été investi par notre propre entreprise a même son roulement.

 3R
 Analyse du Cycle de Vie
 Economie collaborative
 Recherche et développement
 Reconditionnement
 Traçabilité, big data
 Captation
 valorisation
 traçabilité
 conception

Modérateur

  • Emilie Chiasson

    Conseillère en communication - Économie circulaire

    Suivre
  • Auteur de la page


  • Autres initiatives internationales

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     3R
     Analyse du Cycle de Vie
     Economie collaborative
     Recherche et développement
     Reconditionnement
     Traçabilité, big data
     Captation
     valorisation
     traçabilité
     conception