LAB d’accélération de la filière maritime

  • 2021-07-26 17:11:38
  • /
  • Quebeccirculaire.org
  • /
  • 311

Développer la filière de la valorisation des matières organiques marine sur la Côte-Nord.

  • Porteur principal : SADC Côte-Nord et Synergie 138
  • Nature de l'initiative : Projet multi-acteur
  • 456 av. Arnaud, Sept-Îles
  • Date de début : janvier 2021

La SADC Côte-Nord, à travers Synergie 138, accompagne les entreprises du milieu de la pêche et de la transformation marine à développer un modèle d’affaire circulaire. Pour cela, les agentes d’économie circulaire, avec différents partenaires, travaillent à développer une filière des matières organiques maritimes (coproduits marins) sur la Côte-Nord.

Ces coproduits marins sont un enjeu pour les entreprises de la région, car elles envoient à l’enfouissement des tonnes de matières organiques qui pourraient être valorisées et donc être une source de revenus. Sur la Côte-Nord, on estime à 4 000 tonnes le volume de coproduits marins disponibles, répartis entre Tadoussac et Blanc-Sablon.

Pour sensibiliser les transformateurs marins à la valorisation de leurs coproduits, les agentes d’économie circulaire ont organisé une série de webinaires. Les participants ont pu bénéficier de l’expertise d’Annie Choquette du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements Climatiques, de Guy Viel, directeur général du Centre de Recherche sur les biotechnologies marines et de Marc Journeault, du Centre de Recherche en comptabilité et développement durables de l’Université Laval. Les webinaires ont traité des nouvelles mesures sur la disposition des matières organiques, des biotechnologies marines et de la rentabilité de la valorisation des matières organiques.

Pour commencer à développer la filière de valorisation des matières organiques sur la Côte-Nord, Synergie 138 a créé un « Marine Café ». Le Marine Café est un atelier qui a permis aux différentes parties prenantes du secteur des pêches de travailler dans un esprit collaboratif, de partager ses idées et de trouver des solutions innovantes aux coproduits marins. Une première solution a émergé du Marine Café : créer un comité regroupant différents acteurs du milieu pour partager des informations et accompagner les entreprises dans leurs projets de valorisation.

C’est alors que le LAB d’accélération de la filière maritime a vu le jour. Le LAB est un facilitateur qui crée des occasions de partages d’informations. Cette démarche de concertation est essentielle au développement des projets de valorisation des coproduits marins, notamment lorsque s’y ajoutent des stratégies d’économie circulaire. Les participants sont invités à travailler ensemble pour développer l’économie circulaire dans la valorisation de leurs coproduits.

Pour réaliser ces missions, l’agente d’économie circulaire dédiée au LAB a quatre mandats principaux : effectuer une veille financière et technologique, mettre à jour les audits du secteur, créer la chaîne de valeur, et organiser une activité de maillage.

Objectifs visés

  • Dévier les coproduits marins de l’enfouissement
  • Trouver des débouchés aux coproduits marins grâce à leur valorisation

Stratégie(s) de circularité concernée(s)

  • Approvisonnement & consommation responsable
  • Économie collaborative
  • Location
  • Don et revente
  • Reconditionnement
  • Écologie industrielle
  • Recyclage et compostage
  • Valorisation

Résultats obtenus

Démarche en cours : les projets sont en train d’être développés.

Principale(s) ressource(s) concernée(s)

  • Matières organiques

Porteur(s) de l'initiative

  • SADC Côte Nord
  • Municipalité, région, organisme de développement régional
  • Autres services (sauf les administrations publiques)
  • 456, avenue Arnaud, suite 205, Sept-Îles, G4R 3B1
  • Marine Martal
  • mmartal@sadccote-nord.org

Étapes de mise en oeuvre

  • Auditer les entreprises de transformation marine afin de faire un état des lieux des volumes de coproduits marins sur la Côte-Nord.
  • Cibler les besoins des transformateurs marins pour la gestion de leurs coproduits (sondage).
  • Organisation d’une série de webinaires pour développer l’intérêt des transformateurs marins à la valorisation de leurs coproduits.
  • Organisation d’un Marine Café qui réunissait différents partenaires pour réfléchir et échanger sur le développement d’une filière de valorisation des coproduits marins sur la Côte-Nord.
  • Création d’un laboratoire d’accélération sectoriel pour créer du partage d’information et accompagner des entrepreneurs dans la réalisation de leurs projets pour ces matières résiduelles organiques.  

Défis

  • Faibles volumes de coproduits marins dans chacune des entreprises.
  • Longues distances à parcourir.
  • Permis de rejet à la mer.

Leviers

  • Rencontres et conférences pour démontrer la rentabilité de valoriser ses coproduits.
  • Investissements dans la recherche et l’innovation.
  • Coopération entre les entreprises.

Sources de financement de l'initiative

Recyc-Québec :  aide financière accordée grâce à l'appel de propositions pour la transition vers l'économie circulaire afin de développer l'économie circulaire sur le territoire couvert par Synergie 138. 

 Valorisation
 Economie collaborative
 Location
 Reconditionnement
 matières organiques
 coproduits marins

Modérateur

  • Emilie Chiasson

    Conseillère en communication - Économie circulaire

    Suivre
  • Auteur de la page

  • Marine Martal

    Agente d'économie circulaire

    Suivre

  • Autres initiatives internationales

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Valorisation
     Economie collaborative
     Location
     Reconditionnement
     matières organiques
     coproduits marins