VALORISATION DES STÉRILES MINIERS PROVENANT DE LA FOSSE SIGMA

  • 2020-06-19 20:49:29
  • /
  • Quebeccirculaire.org
  • /
  • 356

Une nouvelle vocation pour les stériles miniers !

  • Nature de l'initiative :
  • 1095 Rue Léo-Fournier, Val-d'Or, QC J9P 6X6
  • Date de début : octobre 2014

En 2014, l’entreprise Integra Gold, maintenant Eldorado Gold Lamaque, a conclu une entente commerciale avec l’entreprise Fournier et fils afin que cette dernière fasse l’acquisition des concessions minières des haldes à stériles pour valoriser les stériles miniers extraits de la fosse Sigma. Auparavant la propriété de Century Mine Corporation, la mine d’or Sigma-Lamaque, située à l’entrée est de la ville de Val-d’Or, avait laissé un passif environnemental constitué de plusieurs millions de tonnes de stériles miniers à la suite de la fermeture du site pour cause de faillite en 2012. Grâce à un partenariat novateur, Fournier et fils valorise maintenant ces stériles miniers, assurant par le fait même la pérennité de ses activités.

Pour plus d'informations, consultez la fiche produite par l'Association minière du Québec : https://amq.metrio.net/indicators/economie_circulaire/strategies_de_circularite/ecologie_industrielle

Objectifs visés

Fournier et fils est une entreprise qui se spécialise en production de béton, concassage et tamisage de granulats, en travaux de génie civil et exploitation minière à ciel ouvert. Conséquemment, les besoins annuels de l’entreprise en gravier naturel et concassé sont élevés. À la suite d’une analyse de ses réserves locales de gravier, Fournier et fils anticipait une diminution du volume de gravier accessible à proximité de ses installations à Val-d’Or, ce qui risquait de compromettre la pérennité de ses activités en génie civil.

Alors que Fournier et fils s’apprêtait à s’approvisionner en gravier à une plus grande distance de ses installations, augmentant par le fait même ses frais d’exploitation ainsi que son empreinte environnementale, l’entreprise a identifié une occasion d’affaires à l’entrée de la ville de Val-d’Or : le site minier inactif Sigma-Lamaque et la fosse Sigma. Après la caractérisation des matériaux stériles disponibles sur place, ceux-ci se sont avérés non contaminés et, surtout, exempts de potentiel générateur acide. La valorisation était donc possible. Qui plus est, la réserve de stériles miniers sur le site étant évaluée à près de 20 millions de tonnes, cette dernière permettait à l’entreprise d’assurer la pérennité de ses activités pour plus d’un demi-siècle.

À la suite de la faillite de Century Mine Corporation en 2012, Integra Gold tentait d’acquérir l’ancienne concession minière. Toutefois, le passif environnemental, c’est-à-dire les haldes à stériles, étaient importantes. Fournier et fils a donc approché Integra Gold en 2014 afin de faire une acquisition conjointe de la concession minière inactive de Sigma. L’objectif de l’entreprise était de devenir l’unique concessionnaire minier des haldes à stériles afin d’en faire la principale source de granulats pour ses activités. Integra Gold a accepté de céder les stériles miniers à Fournier et fils, tout en conservant les éléments d’actifs de l’ancien site minier Sigma-Lamaque.

Fournier et fils est devenue, lors de l’acquisition des haldes à stériles du site minier Sigma-Lamaque, le premier concessionnaire exploitant de stériles miniers au Québec. L’entreprise s’est ainsi vue assujettie à la Loi sur les mines. Elle doit fournir une garantie financière pour l’exploitation de matière stérile exempte de métaux et présenter un plan de restauration du site. C’est la première fois qu’un plan de restauration minière est développé exclusivement pour l’exploitation de stériles miniers. Fournier et fils s’est assurée de mener ses activités conformément aux exigences environnementales actuelles et d’obtenir toutes les autorisations gouvernementales nécessaires pour opérer le site à l’intérieur d’un délai de deux ans suivant l’acquisition.

Un défi important lié à la restauration de l’ancien site minier Sigma-Lamaque s’est avéré être l’approvisionnement en sols afin de restaurer le parc à résidus à la suite de l’utilisation des haldes à stériles miniers. En effet, Fournier et fils devait s’approvisionner pour un volume de 425 000 tonnes de sols pour la restauration du site, tout en minimisant ses coûts de transport et en évitant de déboiser d’autres sites pour la récolte des sols nécessaires.

Stratégie(s) de circularité concernée(s)

  • Optimisation des opérations
  • Écologie industrielle
  • Valorisation

Résultats obtenus

En optant pour un site industriel déjà excavé, Fournier et fils cherchait à éviter de déboiser et exploiter de grandes superficies de milieu naturel et potentiellement nuire aux milieux humides et hydriques. En Abitibi-Témiscamingue, les principales sources de gravier se trouvent souvent à proximité d’eskers, des formations fluvio-glaciaires répu­tées pour fournir une eau potable de grande qualité. En optant pour une solution innovante afin de s’approvisionner en gravier, Fournier et fils s’assure de ne pas nuire à la qualité des eaux souterraines de la région.

Bien que l’ancien site minier Sigma-Lamaque soit situé à l’entrée est de la ville de Val-d’Or, le projet fut bien accueilli, puisque celui-ci contribuait à effacer l’empreinte d’une ancienne exploitation minière. Toutefois, Fournier et fils souhaitait s’assurer de maintenir l’acceptabilité sociale envers ses opérations. Pour ce faire, l’entreprise a aménagé un chemin vers le parc industriel permettant ainsi de rediriger 75 % de la circulation liée à ses opérations des zones résidentielles vers les zones industrielles. Afin de minimiser les impacts sonores liés à ses opérations, Fournier et fils a procédé à l’électrification du concasseur. Cette initiative visait également à réduire la consommation annuelle de combustible fossile jusqu’à 200 000 litres par année. L’entreprise s’est aussi engagée à verser de façon continue 0,05 $ la tonne vendue à des organismes de bienfaisance, notamment la Fondation du centre hospitalier de Val-d’Or et la maison des soins palliatifs de la source Gabriel.

Grâce à l’obtention d’une concession minière pour l’exploitation des stériles de la fosse Sigma en 2014, Fournier et fils s’est munie d’une exclusivité d’approvisionnement de la matière. Il s’agit d’un atout considérable dans un contexte où la courte durée de l’alternative, soit le bail non exclusif d’exploitation de substance minérale de surface (BNE), entraîne une incertitude quant à la planification à moyen et long terme d’une opération. En effet, le BNE est renouvelable pour des périodes d’un an et les réserves doivent être partagées entre les différents titulaires d’un BNE sur un même terrain.

Comme Fournier et fils est titulaire d’une concession minière, la valorisation des stériles de la fosse Sigma revêt un caractère d’autant plus intéressant que le projet propose une méthode d’exploitation et de restauration simultanée. Afin d’assurer l’approvisionnement en sols nécessaire pour la restauration de l’ancienne concession minière de Sigma, Fournier et fils mise sur la récupération de terres végétales et de sols divers chez ses clients. L’entreprise s’est fixée comme objectif de récupérer un minimum de 40 000 tonnes de matériel de restauration annuellement, soit l’équivalent de 10 % de la quantité totale requise pour la restauration, afin d’atteindre 100 % de la quantité requise en 10 ans. Pour les contrats de service où cela s’applique, pour chaque voyage de granulat livré sur un site, des sols non contaminés sont acheminés à l’ancien site minier Sigma-Lamaque à des fins de restauration.

Retombées économiques

Création d’emplois

Afin de valoriser les stériles issus de la fosse Sigma, Fournier et fils a procédé à l’embauche d’une vingtaine d’employés pour le concassage et la mécanique sur le site minier Sigma. Au besoin, l’entreprise embauche également des entrepreneurs provenant de la communauté Anishnabe de Lac-Simon.

Recyclage et valorisation

Fournier et fils valorise des stériles miniers qui constituaient un passif environnemental jusqu’en 2014. Ces derniers seront transformés en agrégats et commercialisés par l’entreprise.

Création d’entreprises à forte valeur ajoutée

L’acquisition de la concession minière de Sigma a permis à Fournier et fils d’assurer la pérennité de ses activités grâce à un approvisionnement en ressources granulaires à long terme. En ayant un accès exclusif à des stériles miniers excavés à un emplacement géographique stratégique, l’entreprise a la capacité de réduire le kilométrage parcouru par ses camions, ce qui lui permet de demeurer compétitive pour la vente de granulats. L’approvisionnement en sols pour la restauration à des coûts minimes permet également d’assurer la rentabilité de l’entreprise et ainsi améliorer son efficience économique. En effet, les analyses de sols constituent les seuls coûts associés à la récupération du matériel nécessaire à la restauration de l’ancien site minier Sigma-Lamaque.

L’électrification du concasseur permet une économie de combustible fossile d’environ 17 000 litres par mois et augmente la capacité de production de l’entreprise.

Retombées environnementales

Qualité du sol

Une fois les haldes à stériles de l’ancien site minier Sigma-Lamaque valorisées, de nouveaux usages seront pos­sibles. Lors de l’acquisition du site en 2015, Fournier et fils s’est fixée comme objectif de récupérer un minimum de 40 000 tonnes de matériel pour la restauration annuellement, soit l’équivalent de près de 10 % de la quantité totale requise pour la restauration. L’entreprise compte atteindre 100 % de la quantité nécessaire en 10 ans.

Diminution de la quantité de résidus miniers

Les millions de tonnes de stériles miniers présentes sur l’ancienne concession minière de Sigma seront valorisées. Qui plus est, les résidus miniers provenant des activités d’Eldorado Gold Lamaque devraient également être valo­risés dans le futur.

Diminution de la perte de milieux humides et hydriques

En Abitibi-Témiscamingue, les principales sources de gravier se trouvent souvent à proximité d’eskers. En optant pour une exploitation en zone industrielle déjà impactée, Fournier et fils s’assure de ne pas nuire à la qualité des milieux humides et des eaux souterraines de la région.

Création ou restauration de milieux

Lors de l’acquisition de l’ancienne concession minière de Sigma, Fournier et fils s’est engagée à restaurer complètement le site d’ici la fin de ses activités. L’entreprise, qui mise sur une méthode d’exploitation et de restauration simultanée, a d’ailleurs déposé un plan de restauration et fourni les garanties financières nécessaires à la réalisation de ce dernier.

Diminution des émissions polluantes

Comme Fournier et fils ne procède pas à l’ouverture d’une nouvelle gravière et que les stériles sont déjà excavés, il y aune diminution significative des émissions polluantes comparativement à celles associées à une gravière traditionnelle. Fournier et fils a procédé à l’électrification du système de concassage, ce qui permet d’éviter les émissions polluantes associées à l’usage d’énergies fossiles.

Diminution des gaz à effet de serre

Fournier et fils dispose désormais d’un site d’approvisionnement à long terme à proximité de ses opérations courantes à Val-d’Or. La localisation de celui-ci permet notamment à l’entreprise de diminuer le kilométrage parcouru par ses camions, réduisant ainsi sa consommation de combustibles fossiles. De plus, l’électrification du concasseur permet de diminuer de 17 000 litres par mois la consommation de combustible fossile liée au concassage.

Retombées sociales

Amélioration de la qualité des paysages naturels

Située à l’entrée est de la ville de Val-d’Or, l’ancienne concession minière de Sigma représente un sujet sensible auprès de la population en raison de son impact sur le paysage. Les travaux de restauration effectués par Fournier et fils devraient rendre au site sa topographie d’origine.

Diminution du bruit dû au transport

Fournier et fils a procédé à l’aménagement d’un chemin d’accès qui débouche dans le parc industriel de Val-d’Or afin de réduire de 75 % la circulation dans les zones résidentielles.

Diminution du bruit dû aux opérations

Fournier et fils a procédé à l’électrification du concasseur afin de réduire l’impact sonore de ses activités. L’entreprise favorise le transport en zone industrielle plutôt qu’en zone résidentielle.

Revalorisation des zones urbanisées

Lorsque la restauration de l’ancienne concession minière de Sigma sera complétée, la ville de Val-d’Or pourra, avec l’assentiment du MERN, donner une nouvelle vocation au site.

Augmentation de la proportion de la population résidant et travaillant au même endroit

Les opérations de Fournier et fils sont en ville. Donc, toute carrière qui aurait été ouverte ailleurs qu’à Val-d’Or pour combler des besoins équivalents aurait inévitablement obligé les employés de l’entreprise à parcourir de longues distances pour se rendre au travail.

Diminution des distances ou des durées de trajets

Les haldes à stériles de l’ancienne concession minière de Sigma sont situées à moins de deux kilomètres des opérations de Fournier et fils et du centre-ville de Val-d’Or.

Diminution des accidents routiers, des accidents professionnels et des accidents de dynamitage

Comme le site est déjà excavé, Fournier et fils n’a pas à procéder à du dynamitage pour extraire les stériles du sol. L’entreprise évite ainsi toute possibilité d’accident lié aux activités de sautage. Fournier et fils a aménagé un chemin d’accès qui relie le parc industriel afin de réduire les accidents liés au transport.

Soutien à des organismes communautaires

Fournier et fils verse 0,05 $/tonne vendue à la Fondation du centre hospitalier de Val-d’Or ainsi qu’à la Maison des soins palliatifs de la source Gabriel. En 2018, c’est près de 200 000 tonnes qui ont été vendues par l’entreprise, ce qui équivaut à près de 10 000 $ en dons.

Amélioration de l’intégration des Autochtones

Fournier et fils favorise l’embauche de travailleurs autochtones issus de la Nation Anishnabe de Lac-Simon.

Principale(s) ressource(s) concernée(s)

  • Matières organiques
  • Minéraux non métalliques

Porteur(s) de l'initiative

  • Fournier et fils inc.
  • Entreprise, commerce, industrie
  • Extraction minière, exploitation en carrière, et extraction de pétrole et de gaz
  • 1095, rue Léo-Fournier Val-d'Or (Qc) J9P 6X6
  • Eve-Lyne Sylvestre
  • esylvestre@fournier-fils.com
  • data/sources/users/3274/fournier-et-fils.jpg

Partenaire(s) de l'initiative

  • Eldorado Gold, Mine Lamaque
  • Eldorado Gold est une société aurifère canadienne ayant procédé à l’achat d’Integra Gold, et par le fait même du projet Lamaque, en 2017. Ce projet est constitué du gisement d’or Triangle situé à seulement 2,5 kilomètres de la fosse Sigma. Fournier et fils a approché Integra Gold en 2014 afin de faire une acquisition conjointe de la concession minière inactive de Sigma. L’objectif de l’entreprise était de devenir l’unique concessionnaire minier des haldes à stériles afin d’en faire la principale source de granulats pour ses activités. Integra Gold a accepté de céder les stériles miniers à Fournier et fils, tout en conservant les éléments d’actifs de l’ancien site minier Sigma-Lamaque.

Lien(s) Web

  • https://amq.metrio.net/indicators/economie_circulaire/strategies_de_circularite/ecologie_industrielle
  • https://www.amq-inc.com/system/resources/W1siZiIsIjIwMjAvMDYvMTcvMTkvNDQvNDkvOGIxNzE2ZDUtNGRjMS00NTkxLTk1M2MtYjM1NzU1ZDVkM2Y4L0FNUS1FY29ub21pZUNpcmN1bGFpcmUtd2ViMS0wNjExMjAyMC5wZGYiXV0/34b21801688498da/AMQ-EconomieCirculaire-web1-06112020.pdf

  • Auteur de la page


  • Autres initiatives internationales

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes