The Circularity Gap report

Auteur(s) :

Circle Economy

Résumé

La circularité de l'économie est de seulement 9,1%, laissant un « fossé de circularité » impressionnant. Cette statistique alarmante est la principale information de ce premier rapport dans lequel les auteurs ont initié une mesure pour l’état de circularité de la planète. En s’inspirant du Rapport des Nations Unies sur les émissions, ce présent rapport donne un cadre conceptuel et une base pour mesurer et surveiller à chaque année le progrès pour combler ce manque. Être capable de suivre et de viser une performance grâce à la Métrique Globale de Circularité peut être une aide pour fixer des objectifs uniformes et guider les futures actions qui seront les plus pertinentes et percutantes. 

La fermeture de ce « fossé » cherche surtout à prévenir la dégradation plus forte et accélérée de l’environnement et des inégalités sociales.
La transition vers la circularité est donc un moyen et une fin. L’économie circulaire, étant un modèle multipartite, a la capacité de rassembler une communauté grâce un plan d’action définit, d’engager et de rendre autonome autant les collectivités que les individus. Son approche systémique permet d’augmenter les capacités et les habilités pour combler les besoins sociaux, cela en appuyant ce que l'humanité a de mieux à offrir : le pouvoir de l’entreprenariat, de l’innovation et de la collaboration. 
Ainsi, la transition circulaire donne des leviers d’action qui permettront d’atteindre les Objectifs du Développement Durable et de l’Accord de Paris. En échouant pour les hommes et pour la planète,
 le modèle linéaire n’a donc plus sa raison d’être.
 

Les stratégies circulaires ont le potentiel d’être des outils dans le mouvement pour atténuer les impacts climatiques associés, qui donnent que la majorité de l’émission des gaz à effet de serre (67%) provient de la gestion du matériel. 
Le rapport montre la réalité derrière la livraison et donc l’atteinte des besoins sociétaux clés. Pour les besoins clés comme l’habitation, la mobilité et l’alimentation, le rapport révèle l’empreinte matérielle globale. Il montre les ressources consommées par chacun des besoins. La vision globale du métabolisme illustre ce qui arrive aux produits et aux matériaux après leur utilisation fonctionnelle dans la société. Dans le détail, il met en lumière le flux modeste de ressources réinjectées dans l'économie et aide ainsi à estimer la quantité de matériaux gaspillés au-delà de la récupération. Cela montre à quel point
 le système linéaire est encore profondément ancré dans les vies quotidiennes.

Combler le « fossé » demande une intervention de toute la société, de toutes les actions des nations, des secteurs, des chaines d’approvisionnement et des villes. La tendance actuelle nécessite des corrections majeures pour que l'économie mondiale soit sur la voie de la circularité. Ce rapport identifie les principaux leviers au niveau mondial et signale des « vérités gênantes » qui apportent des défis systémiques pour la transition vers circularité d'ici le milieu du 21e siècle.

Source : https://docs.wixstatic.com/ugd/ad6e59_733a71635ad946bc9902dbdc52217018.pdf

Stratégie(s) de circularité concernée(s) :

Toutes les stratégies
 Télécharger le document

  • Publié le 2018-11-21 14:12:41
    par Manon Vue 482 fois