Première canadienne: Fondaction, RECYC-QUÉBEC et la Ville de Montréal lancent le Fonds économie circulaire

33 M$ mobilisés pour l’économie circulaire dans les entreprises québécoises

Montréal, le 23 mars 2021 — Fondaction lance le Fonds économie circulaire, avec ses deux premiers partenaires, RECYC-QUÉBEC et la Ville de Montréal. Le Fonds d’investissement de 30 millions de dollars (M$), auxquels s’ajoutent des subventions, est le premier du genre au Canada. Cette initiative mobilisatrice vise l’accélération de la transition écologique dans les secteurs de l’agroalimentaire, du recyclage et de la valorisation des ressources, ainsi que de l’écoconstruction, notamment, en finançant et en accompagnant de jeunes entreprises d’économie circulaire partout au Québec. Il mise sur l’innovation, l’optimisation et la collaboration. Le Fonds bonifie grandement l’offre actuelle dans l’écosystème de l’économie circulaire en créant un outil financier offrant du capital de risque aux entreprises de ce secteur émergent.

Innovation et maillage

Le Fonds économie circulaire vise à encourager l’innovation et les échanges de nouvelles solutions de circularité entre de jeunes entreprises innovantes et de grandes entreprises. Cela permettra à ces dernières d’améliorer leur bilan environnemental, notamment en soutenant l’écoconception et en optimisant l’utilisation et la valorisation des ressources ainsi que la réduction des matières résiduelles et des émissions de gaz à effet de serre. En finançant cette transition d’une économie linéaire vers une économie circulaire, le Fonds permet à la fois d’améliorer la rentabilité financière, le bilan environnemental ainsi que la pérennité des entreprises. Plusieurs grandes entreprises voient un intérêt à adopter de telles solutions et à profiter de l’accès à cette vitrine d’innovation que crée le Fonds économie circulaire.

« À Fondaction, nous avons la conviction que l’économie va devoir se transformer profondément pour pouvoir répondre aux besoins des personnes en respectant les limites de la planète. Le passage d’une économie linéaire à une économie circulaire est indéniablement un des moyens pour soutenir cette transformation. En encourageant la collaboration entre tous les acteurs du milieu, nous répondons à des besoins réels et favorisons l’innovation. Le Fonds rendra possible l’émergence de modèles d’affaires novateurs et durables qui aideront les grandes entreprises qui souhaitent s’adapter pour traverser le temps », souligne Geneviève Morin, présidente-directrice générale de Fondaction.

Comme concepteur, premier investisseur et gestionnaire du Fonds économie circulaire, Fondaction confirme son positionnement unique dans le domaine. Fondaction finance et accompagne déjà de nombreuses entreprises novatrices en économie circulaire, telles qu’ Alliance Magnésium, BDCM, Electrobac, Enerkem, Entosystem, Koncas Recyclage et Waste Robotics.

Un écosystème mobilisé pour l’essor de l’économie circulaire

Le Fonds économie circulaire compte sur l’expertise de deux premiers partenaires pour stimuler les entreprises du secteur. En plus de partager son expertise avec Fondaction, gestionnaire du Fonds, et d’accompagner les entreprises désirant prendre le virage vers l’économie circulaire, RECYC-QUÉBEC rend disponibles 3 M$ supplémentaires en subventions directes pour des entreprises financées par le Fonds et répondant à certains critères, en plus de leur offrir un accompagnement spécialisé par leurs programmes déjà existants. Cela porte à 33 M$ le montant mobilisé pour l’économie circulaire dans l’économie circulaire.

« Depuis cinq ans maintenant, RECYC-QUÉBEC agit comme une bougie d’allumage un peu partout au Québec en soutenant des projets pour faciliter la transition du Québec vers une économie circulaire. Aujourd’hui, devant l’urgence climatique, il faut aller plus loin et plus vite. Unir notre expertise et nos forces à celle d’un partenaire d’impact comme Fondaction permet d’accélérer cette transition. Offrir des modèles de financement innovants et adaptés pour les petites et moyennes entreprises québécoises, complémentaires à ce que l’on offre déjà, nous permettra de jouer encore plus efficacement notre rôle, soit de favoriser la réduction du gaspillage dans une perspective de préservation des ressources », déclare Sonia Gagné, présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC.

« Comme en témoignent notre Plan climat et notre vision stratégique 2020-2030, la Ville de Montréal entend miser sur l’économie circulaire pour assurer une reprise économique verte, inclusive et prospère. Grâce à ce partenariat avec Fondaction et RECYC-QUÉBEC, Montréal se positionne une fois de plus comme un leader en la matière. Le soutien qu’offrira le Fonds économie circulaire aux jeunes entreprises permettra d’accélérer leur croissance et de créer de la richesse dans un secteur d’avenir. C’est ensemble que nous parviendrons à faciliter la reprise économique au bénéfice de la transition écologique », ajoute Luc Rabouin, responsable du développement économique et commercial et du design au comité exécutif de la Ville de Montréal.

La Ville poursuit son engagement en économie circulaire, comme premier partenaire municipal et offre aussi une assistance technique aux entreprises financées situées sur le territoire de l’agglomération de Montréal. Elle mobilisera également l’écosystème économique montréalais dans l’élaboration d’une feuille de route en économie circulaire.

Agroalimentaire, recyclage et valorisation des ressources et écoconstruction : secteurs visés

Le Fonds finance et accompagne des entreprises sur tout le territoire québécois. Les jeunes entreprises recherchées sont en phase de démarrage et ont un modèle d’affaires ancré dans l’économie circulaire. Elles devront proposer des solutions innovantes qui démontrent un fort potentiel d’optimisation de l’utilisation des ressources ou de leur valorisation, et ainsi réduire les matières résiduelles et les émissions de gaz à effet de serre.

Dans un premier temps, le Fonds cible les secteurs de l’agroalimentaire, du recyclage et de la valorisation des ressources ainsi que de l’écoconstruction. Environ 25 % des investissements seront réalisés dans d’autres secteurs d’intérêts. La taille des investissements visés est de 250 000 $ à 2 M$, et les investissements seront effectués principalement sous forme d’équité ou de quasi-équité.

FAIRE UNE DEMANDE DE FINANCEMENT

LIRE LE COMMUNIQUÉ COMPLET

 Financement et appels à projets
 Modèles d'affaires
 Fondaction
 Ville de Montréal
 Recyc-Québec
 investissement
 innovation
 MontréalCirculaire

Modérateur

  • Emilie Chiasson

    Conseillère en communication - Économie circulaire

    Suivre
  • Dernière modération le 21/09/2021 - 18:59

    Auteur de la page

  • Emilie Chiasson

    Conseillère en communication - Économie circulaire

    Suivre
  • Dernière modification de l'auteur le 21/09/2021 - 18:59

    Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Financement et appels à projets
     Modèles d'affaires
     Fondaction
     Ville de Montréal
     Recyc-Québec
     investissement
     innovation
     MontréalCirculaire