Réduire l’empreinte carbone dans le monde des arts du cirque, l’exemple de Marguerite

Réduire l’empreinte carbone dans le monde des arts du cirque, l’exemple de Marguerite
Beaucoup d'acrobaties, de la poésie, des rires et des sourires. Peu de pollution! Voilà la mission de Marguerite à bicyclette, compagnie montréalaise spécialisée dans la création de spectacles de cirque.

“Nous y parvenons en créant des spectacles gratuits, énergétiquement autonomes, en intégrant des principes d'écoconception et en adoptant un mode de tournée doux à la fois inspirant et écologique: le vélo.” Pauline Baud, Jérémy Vitupier et Frédéric Lemieux-Cormier, les cofondateurs de la compagnie.

La reconnaissance du milieu des arts envers l’écoresponsabilité

C'est avec une immense fierté que nous vous annonçons que nous sommes parmi les 8 finalistes pour le Grand Prix du Conseil des arts de Montréal! 

Cette incroyable reconnaissance vient saluer trois années dédiées à la créativité et à l'inventivité, marquées par le développement de nos tournées douces et la création de trois spectacles de cirque uniques.

Le 11 avril sera un jour décisif, où nous découvrirons si nous aurons la chance de remporter l'un des 3 Prix prestigieux du Conseil des arts de Montréal. Pour l'un de ces prix, c'est votre vote qui fera la différence. Vous pouvez dès à présent nous soutenir encore une fois en votant pour nous! 

Votez-ici

En 2023, Marguerite à bicyclette a également reçu l’accréditation OR de ACT, Artistes Citoyens en Tournée: une véritable reconnaissance du milieu à l’égard des valeurs écoresponsables de la compagnie. Et nous ne souhaitons pas nous arrêter là!

Écoconception, comment faire du mieux avec du vieux ?

 L’année 2023 voit accueillir une nouvelle création La crinoline aux chapeaux, interprétée par Pauline Baud, Frédéric Lemieux-Cormier et Némo Venba. 

L’ensemble des éléments du spectacle, des costumes aux remorques de transport sont faits à partir de matériaux recyclés. Après une collaboration en 2021 avec Écoscéno, nous faisons de nouveau appel à leur entrepôt-boutique de matériaux usagés pour l’achat de coffres anciens et textiles adéquats. Les costumes sont entièrement constitués de matériaux et tissus de seconde main ainsi que des costumes déjà existants, le tout adapté aux besoins acrobatiques des artistes. La créatrice de costumes spécialisée en écoconception, Geneviève Delage, a ajusté des vêtements de seconde main pour en faire trois costumes sur mesure. Pour la tête du personnage La poule, c’est un casque de vélo accidenté trouvé sur le groupe Facebook “As-tu ça? Veux-tu ça” qui a servi de base à Frédéric Lemieux-Cormier, scénographe. Seule la quincaillerie et les perruques ont été achetées neuves, lorsque aucune alternative n'était possible. 

Une année audacieuse pour un périple aventureux

L’année 2023 marque un record pour la compagnie en termes de distances parcourues, totalisant 1 500 kilomètres pour les artistes. Ce mode de transport vert a permis d’économiser 519 kg de CO2, selon le bilan GES du Réseau Femmes Environnement. 

Les artistes se sont répartis la distance. Pauline Baud, Frédéric Lemieux-Cormier et Némo Venba ont sillonné les routes montréalaises et ses environs pour un total de 750 kilomètres pour présenter leur nouvelle création, La crinoline aux chapeaux. Tandis que Jérémy Vitupier et Nicolas Germaine se sont lancés dans toute une aventure, en parcourant 750 km en 17 jours pour présenter leur création de 2022, Vélo’Delà et l’infini, à Maniwaki. Le périple de ce spectacle de cirque extérieur et autosuffisant en énergie électrique marque la plus longue distance parcourue pour nos rencontres avec les citoyens. Pour rendre cette tournée de grande distance possible, le spectacle et les remorques ont dû être adaptées en conséquence. Une résidence de création fut nécessaire pour réécrire le spectacle, grâce au soutien du Conseil des arts de Montréal et du Conseil des arts et des lettres du Québec. Les deux artistes se sont posé la question : Comment faire beaucoup avec peu ? C’est de manière ingénieuse que les roues du vélo acrobatique, discipline de cirque que pratiquent les deux artistes, ont été démontées et assemblées sur la remorque pour affronter les routes du Nord.

Sensibiliser les communautés par l’exemple en démontrant la faisabilité et la justesse de  nos démarches !

Plutôt par ses actions concrètes que des discours moralisateurs, Marguerite à bicyclette souhaite respecter l’environnement et sensibiliser la communauté par l’exemple. Les vélos et remorques font parties intégrantes du décor des spectacles, les montages et démontages se font sous les yeux des foules, le concept est réaliste : nos spectacles sont remplis d’acrobaties et se déplacent à vélo! 

Partager :
413
Auteur de la page

Pauline Baud

Modérateur

Emilie Chiasson

Conseillère en communication - Économie circulaire