ATMPRQ

  • 2020-03-23 00:48:04
  • /
  • Quebeccirculaire.org
  • /
  • 234

Atelier de tri des matières plastiques recyclables du Québec

  • Nature de l'initiative :
  • 3405 boulevard Industriel, Laval, Qc H7L 4S3
  • Date de début : janvier 1996

ATMPRQ, soit l’Atelier de tri des matières plastiques recyclables du Québec, est une entreprise d’économie sociale qui a pour vocation première d’offrir à un public éloigné du marché du travail ou prestataire de l’aide sociale une formation et un accompagnement pour une intégration adaptée au marché de l’emploi.

Spécialisé dans le domaine du recyclage de matières plastiques provenant de résidus commerciaux et industriels, l'entreprise compte deux types d'activités : d'une part un service de tri et de déchiquetage de la matière pour le compte de clients corporatifs et d'autre part, l'achat, le conditionnement puis la vente de matières plastiques recyclées.

Outre le fait de contribuer à la préservation de l'environnement, l'ATMPRQ a le soucis d'offrir à ses travailleurs un milieu de travail sain et agréable, leur permettant de développer leurs compétences et leur confiance en soi.

Objectifs visés

  • Augmenter l'employabilité de personnes éloignées du marché de l'emploi;
  • Offrir une formation adaptée et diversifiée à ce public; 
  • Répondre à un besoin social tout en créant une richesse économique; 
  • Améliorer la qualité de vie de personnes dans le besoin dans un perspective de développement durablbe.

Stratégie(s) de circularité concernée(s)

  • Écologie industrielle
  • Recyclage et compostage

Résultats obtenus

Environnement :

  • Réduction de matière résiduelle enfouie.  

Sociale :

  • Plus de 90% des finissants sont en emploi au terme du programme

Économique :

  • Augmentation du pourcentage des revenus autogénérés au travers les années;
  • Création de 9 emplois permanents et 50 emplois d’insertions.

Principale(s) ressource(s) concernée(s)

  • Plastiques, caoutchoucs et autres polymères

Autre mots-clés en lien avec l'initiative

recyclage, économie sociale, confiance, capacité, transmission, developpement économique, développement durable

Porteur(s) de l'initiative

  • ATMPRQ
  • Économie sociale, OBNL
  • Collecte de déchets
  • 3405 boulevard Industriel, Laval, Qc H7L 4S3
  • Annie Morissette
  • a.morissette@atmprq.com
  • data/sources/users/2558/logoatmprq.jpg

Partenaire(s) de l'initiative

  • Emploi Québec
  • Un bailleur de fonds principal


  • Arrimage
  • Spécialisé en accompagnement en santé mentale


  • Commission scolaire deux montagnes
  • Offre une certification à métier semi-spécialisé.

Étapes de mise en oeuvre

Le projet de ATMPRQ est initié par Pierre Martel, qui pendant une période de sa vie est lui-même éloigné du marché du travail. C’est en 1996 il décide de concrétiser la vision qu’il porte à savoir celle de développer un projet qui permettrait à des personnes éloignées du marché de l’emploi de le réintégrer progressivement. i.

Au départ l’ATMPRQ offre un service de tri de matière plastique. C’est l’angle choisi pour offrir un cadre, une formation, mais aussi un accompagnement psychosocial adapté.

Au début l’organisme collabore avec un client partenaire à qui il récupère la matière plastique, assure le traitement pour en faire des granules et les revend à ce même organisme sous une forme de sous-traitance.

Aujourd’hui l’ATMPRQ offre un service de récupération, sans nécessairement le volet sous-traitance associé.   

Si au début le nombre de clients \ partenaires se limite à un, aujourd’hui l’ATMPRQ collabore avec un réseau de vingt clients et tend bien à poursuivre son élan de diversification.

Défis

  • Arrimage de la mission sociale à la réalité économique;
  • Variabilité du prix de la matière;
  • Adaptation face à l’évolution du contexte (ex : La réduction de l’importation de plastique par la Chine);
  • Faire face à une compétition;
  • La croyance qu’une entreprise d’économie sociale ne génère pas d’argent;
  • La gestion de la qualité;
  • Gestion de l’espace et du stockage;
  • Assurer un entretien du matériel pour garantir le volet santé et sécurité;
  • Recrutement des ressources;
  • Rétention du personnel qui une fois formé quitte pour d’autres emplois.

Leviers

  • Développer une plus large offre de services;
  • Détecter les opportunités d’affaire en récupération et traitement de matière
  • Faire affaire avec un courtier spécialisé;
  • Développer le réseau d’acheteurs de matières traitées;
  • Maintenir des emplois subventionnés pour maintenir une capacité à faire face à la compétition et traiter des matières que le secteur ne peut pas se permettre de traiter;
  • Avoir un plus grand espace de stockage.

Sources de financement de l'initiative

Les sources de financement proviennent à l'origine essentiellement de subvention gouvernementale. 
Ces dernières sont un avantage incontestable car elles permettent à l'organisme de se positionner sur le marché du recyclage et du tri de manière compétitive, mais aussi en compléments au secteur privé qui exige une rentabilité financière plus importante et doit laisser de côté certaines matières.

Malgré cet avantage, l'organisme tend à augmenter sa part de produit autogénéré et travaille à diversifier son offre de services et d'adapter sa sélection de matières traitées. 

  • https://atmprq.com/

Auteur de la page


  • Autres initiatives internationales

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes