Surcyclage de mobiliers de bureau à Hydro-Québec

Partenariat Inovem – Hydro-Québec : un projet collaboratif de conception et de production de mobiliers de bureau surcyclés

Détails du projet

  • Structure porteuse : Hydro-Québec et Inovem
  • Nature de l'initiative : Projet multiacteur et recherche-action
  • Périmètre : 14,11,10
  • Localisation : 75, boul. René-Lévesque ouest, Montréal
  • Date de début : décembre 2022
  • Date de fin : septembre 2025

Stratégies de circularité

  • Entretien et réparation
  • Écoconception
  • Reconditionnement
  • Consommation responsable
  • Économie de fonctionnalité
  • Écologie industrielle
  • Recyclage et compostage
  • Approvisonnement & consommation responsable
  • Optimisation des opérations
  • Économie collaborative
  • Location
  • Don et revente
  • Valorisation
  • Toutes les stratégies
Description

Hydro-Québec réalise plusieurs projets de réfection/transformation de ses espaces intérieurs pour les adapter au nouveau mode de travail hybride, pour permettre l’optimisation et/ou la mise à niveau des systèmes et composantes vétustes. Ces projets génèrent une quantité importante de mobiliers excédentaires. HQ a sollicité Inovem (centre collégial de transfert de technologique affilié au CÉGEP de Victoriaville) comme partenaire de choix pour optimiser la circularité des mobiliers de bureau via le surcyclage. Ensemble, étudiants, enseignants, chercheurs et experts collaborent à la déconstruction du mobilier et à l’analyse de ses composantes, ils élaborent les concepts et s’assureront de faire produire les mobiliers surcyclés réalisés à partir des composantes des anciens mobiliers. Cette circularité vise à réduire notre empreinte environnementale par la réduction de notre utilisation de matières premières et de notre production de matières résiduelles, en plus de contribuer à l’acquisition de connaissances et à promouvoir les organismes sociaux.

Objectifs visés

Pour Hydro-Québec, le projet vise à réduire notre empreinte environnementale par la réduction de notre utilisation de matières premières et de notre production de matières résiduelles. Il concorde aussi avec le plan stratégique de l'entreprise qui vise la décarbonation de nos activités. Enfin, pour un maximum d’impact dans la collectivité, on vise la production du mobilier surcyclé par des entreprises d’économie sociale et le développement d’une expertise en économie circulaire dans le marché du mobilier de bureau.

Pour Inovem, le projet vise à faire évoluer le secteur de la fabrication du mobilier, avec Hydro-Québec comme vecteur de changement. On souhaite pouvoir développer de nouvelles stratégies plus environnementales dans le secteur de la fabrication et accompagner les entreprises et organismes du milieu dans cette transition.

Enfin, ensemble, nous souhaitons aussi influencer les principaux gestionnaires immobiliers afin qu'ils participent, eux aussi, au surcyclage de mobilier. En rendant notre projet public, nous souhaitons les intéresser au surcyclage et en démontrer la faisabilité et les gains.

Stratégie(s) de circularité concernée(s)

  • Entretien et réparation
  • Écoconception
  • Reconditionnement

Résultats obtenus

Projet en cours. Les concepts sont déjà définis, le balisage du marché pour la phase de production de meubles vient de se terminer, les appels d’offres pour la production se feront à la fin 2023- début 2024.

Nous visons, à titre de banc d'essais, le surcyclage d'environ 200 mobiliers afin de meubler deux de nos bâtiments qui sont en réfection sous peu. Suite au banc d'essai, nous souhaitons poursuivre l'initiative et l'appliquer à d'autres projets.

Principale(s) ressource(s) concernée(s)

  • Bois
  • Métaux
Porteur(s) de l'initiative

Porteur(s) de l'initiative

  • Hydro-Québec - Direction gestion des immeubles et Inovem
  • Ministère et institution publique
  • Construction
  • 75, boul. René-Lévesque ouest
  • Karine Brisson (Hydro-Québec)
  • brisson.karine@hydroquebec.com

  • Inovem
  • Enseignement et recherche
  • Construction
  • Inovem - Centre d'innovation en ébénisterie et meuble
  • Adeline Seneclauze
  • seneclauze.adeline@cegepvicto.ca

Partenaire(s) de l'initiative

  • RRECQ, ETS
  • Étude sur les impacts économiques et environnementaux des concepts

Mise en oeuvre

Étapes de mise en oeuvre

Inventaire :

  • Démontage de quatre cubicules de bureau
  • Inventaire des pièces et validation de leurs potentiels de réemploi

Conception :

  • Élaborer des prototypes
  • Choix des prototypes à développer
  • Évaluer l’impact GES des prototypes retenus
  • Évaluer le coûtant des prototypes retenus

Balisage :

  • Élaborer un questionnaire pour les entreprises d’économie sociale
  • Cibler les entreprises potentielles
  • Rencontrer les entreprises et évaluer leur capacité à pouvoir répondre à de potentiels contrats en lien avec l'économie circulaire

Production :

  • Monter les appels d’offre pour la production
  • Attribuer les contrats
  • Procéder à l’envoi du matériel et à la fabrication
  • Installation du nouveau mobilier en 2025-2026

Défis

L’économie circulaire demande de repenser nos façons de faire et de remettre en question certaines de nos exigences. Nous avons réalisé que les firmes d’architecture, d’aménagement et d’ingénierie devaient faire preuve d’ouverture et être convaincues pour assurer la réussite du projet. Plusieurs ont l’impression que le mobilier surcyclé et/ou reconditionné ne sera pas esthétique et/ou qu’il coûtera autant que du mobilier neuf; les économies de matières premières et la réduction des matières destinées à l’enfouissement ciblées ne sont pas encore intégrées. Enfin, nos démarches auprès des fournisseurs de mobiliers et des entreprises de fabrication de meubles nous ont démontré que l’économie circulaire n’était pas encore intégrée dans leur modèle d’affaires.

Les enjeux logistiques associés à la déconstruction, au transport et à l’entreposage du mobilier et l’impact sur l’échéancier des projets de rénovation font aussi partie des défis rencontrés.

Leviers

Nous avons sensibilisé à l’économie circulaire les responsables de projets et les gestionnaires des équipes concernées et nous avons rencontré les firmes pour leur expliquer notre démarche. Nous avons également inclus au contrat des firmes d’architecture et ingénierie l’exigence d’intégrer l’économie circulaire dans leur conception (aménagement et électro-mécanique). Nous avons enfin documenté les économies de GES et les économies financières qui seraient potentiellement générées par l'utilisation du mobilier surcyclé par rapport au mobilier neuf.

Outils et méthodologies utilisés

  • Visite des aménagements HQ
  • Création des concepts avec l’équipe d’Inovem (chargée de projet, professeurs et étudiants chercheurs)
  • Rencontres de validation des concepts en virtuel et présentiel avec les parties prenantes (firmes, conseillers Aménagement, responsables projets, DD, etc.)
  • Appel au marché par des visites effectuées par INOVEM, supporté par nos équipes d’Approvisionnement aux entreprises de fabrication de meubles pour voir leur intérêt et compétence en surcyclage
  • Entreposage des matériaux requis pour le mobilier surcyclé lors du déménagement des employés
  • Appel d’offre public pour la fabrication des mobiliers

Sources de financement de l'initiative

Financement interne à Hydro-Québec, partagé équitablement entre les directions Développement durable et Immobilier.

Partager:
Auteur de la page

Karine Brisson

Conseillère Bâtiments durables

Modérateur

Utilisateur