Valorisation des résidus marins dans les secteurs agricole et du génie civil

  • 2022-08-01 00:00:00
  • /
  • Quebeccirculaire.org
  • /
  • 738

Identification et dénouement de diverses filières de valorisation des résidus marins (filières agricole et de génie civile) afin de répondre à une problématique de disposition des résidus marins issus des activités de transformation. 


Les initiatives présentées ci-après sont réalisées dans le cadre de la démarche globale appelée Béton vert et menée par le CERMIM. Dans une optique d’économie circulaire et de proximité, cette démarche vise à développer et tester la valorisation en économie circulaire insulaire et identifier les filières les plus prometteuses pour 1) les résidus marins, tels que le crabe, le homard et différentes coquilles de mollusques dont les industriels du secteur de la pêche doivent se départir et 2) le sable non contaminé et le sable contaminé provenant des activités de dragage.

Objectifs visés

Enjeux de départ:

Les usines de transformation des Îles-de-la-Madeleine produisent annuellement environ 1200 tonnes de résidus marins.  La municipalité des Îles-de-la-Madeleine a signifié qu'elle n'accepterait plus les résidus (carapaces) à son Centre de gestion des matières résiduelles à partir de 2022, forçant ainsi les usines de transformation à trouver des alternatives pour en disposer. Le Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes (CERMIM) a donc mis sur pied, en collaboration avec plusieurs partenaires, divers projets pilotes afin d'identifier et/ou dénouer des filières de valorisation pour résoudre la problématique.

Première avenue de valorisation: l'épandage en champs de résidus marins frais.

La possibilité de faire de l’épandage en champs a été évaluée afin d’élargir l’éventail des avenues de valorisation des résidus marins générés par les usines de transformation des Îles-de-la-Madeleine et de permettre aux agriculteurs du territoire de profiter de ce produit comme amendement pour leurs champs.  Suite au dénouement de cette filière agricole en 2019, les usines de transformation ont manifesté leur intérêt pour sonder le potentiel agricole à grande échelle afin d’être en mesure d’estimer les quantités possibles de résidus marins à valoriser en champs annuellement. Cette première avenue de valorisation s’est avérée prometteuse et a fait l'objet d'un reportage dans le cadre de l'émission La Semaine verte le 30 avril 2022.

Deuxième avenue de valorisation : fabrication d'une chaux et d'un engrais agricole.

Cette avenue vise à valoriser localement les résidus des usines de transformation (coquilles de mollusques et les carapaces) en fabriquant une chaux et un engrais comme amendement. Dans ce projet, les équipements du Lab-Usine du CERMIM sont utilisés pour sécher et/ou moudre les produits. Un projet pilote est en cours afin de procéder à l’ensachage d’un fertilisant multiusage constitué de poudre de résidus de crabe et destiné à la vente locale. Par ailleurs, une filière de valorisation des coquilles de palourdes comme remplacement à la chaux a été mise en place et le CERMIM travaille à optimiser la granulométrie du produit afin d'en augmenter l'efficacité.   

Troisième avenue de valorisation : incorporation de résidus marins dans des recettes de béton.

Cette avenue de valorisation a comme objectif l’utilisation de résidus marins comme remplacement à une portion de ciment et/ou de sable de dragage dans les recettes de béton. Ce projet a été réalisé avec l’implication de partenaires universitaires, de CCTT et de partenaires locaux afin de développer les recettes à l’échelle laboratoire pour ensuite valider les résultats par la réalisation d’essais à l’échelle réelle, avec la participation d’un entrepreneur local en béton.

Stratégie(s) de circularité concernée(s)

  • Écologie industrielle
  • Valorisation

Résultats obtenus

  • Six (6) agriculteurs et trois (3) usines de transformation ont pris part à diverses étapes des projets. 
  • Fabrication d'un engrais à partir de résidus de crabe. 
  • Fabrication et optimisation d'une chaux agricole à base de coquilles de palourdes.
  • Amélioration des rendements de production dans le cadre du projet d'épandage de résidus frais.
  • Développement de recettes de béton incluant des résidus marins et fabrication de prototypes en béton à l'échelle réelle. 
  • Mise en place d'une infrastructure de recherche  et de développement et acquisition d'équipements pilotes

Principale(s) ressource(s) concernée(s)

  • Matières organiques

Autre mots-clés en lien avec l'initiative

CERMIM, valorisation, coproduits marins, sable de dragage, économie circulaire, développement durable, partenariats

Porteur(s) de l'initiative

  • Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes (CERMIM)
  • Autre
  • Agriculture, foresterie, pêche et chasse
  • 37, chemin Central, Havre-aux-Maisons, C.P. 2280, Qc, G4T 5P4
  • Isabelle Cummings, agente de liaison
  • isabelle_cummings@cermim.ca

Partenaire(s) de l'initiative

  • Gestion C.T.M.A. et Dragage I.M (C.T.M.A)

  • Christian Poirier, et Bernard Langford, agriculteurs

  • Les fruits de mer Madeleine et L.A. Renaissance, usines locales de transformation de produits marins

  • Soudure Techn'îles, Option Béton, Entreprises Larebel, entrepreneurs locaux

  • Ministère de l'Économie et de l'Innovation du Québec et ministère de l'Agriculture des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec

  • IMT Lille Douai (France), partenaire de recherche

  • Développement économique Canada et ministère des Pêches et des Océans

  • Municipalité des Îles-de-la-Madeleine

  • Université de Sherbrooke, Université du Cap-Breton et Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI), partenaires de recherche

  • Organic Océan

Étapes de mise en oeuvre

  • Caractérisation des différents types de résidus générés en usines.
  • Réalisation d'un portrait des quantités de résidus générées par les usines. 
  • Échantillonnage à des fins d'analyse en laboratoire.
  • Études de diverses options de valorisation.
  • Mise en place des filières de valorisation avec les options les plus intéressantes.

Outils et méthodologies utilisés

Voir étapes de mise en oeuvre. 

Sources de financement de l'initiative

Partenaires privés et gouvernementaux.

 

 Valorisation
 Accompagnement
 Filières locales
 Recherche et Développement
 Expérimentation
 Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes (CERMIM)
 résidus marins
 filière de valorisation agricole
 
 coupcoeur2022

Modérateur

  • Emilie Chiasson

    Conseillère en communication - Économie circulaire

    Suivre
  • Auteur de la page

  • Isabelle Cummings

    Responsable des communications et soutien à la direction

    Suivre

  • Autres initiatives internationales

    Plus d'initiatives

    Sur les mêmes thèmes

     Valorisation
     Accompagnement
     Filières locales
     Recherche et Développement
     Expérimentation
     Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes (CERMIM)
     résidus marins
     filière de valorisation agricole
     
     coupcoeur2022