Le CERIEC prend la relève de l’Institut EDDEC

 Suite à l’annonce de son partenariat avec Desjardins pour appuyer la recherche en économie circulaire au sein de son établissement, l’École de technologie supérieure (ÉTS) a dévoilé la création du Centre d’études et de recherche intersectorielles en économie circulaire (CERIEC). Sa direction sera assurée par Daniel Normandin, co-fondateur et ancien directeur exécutif de l’Institut de l’environnement, du développement durable et de l’économie circulaire (IEDDEC). Ce dernier a posé les bases, dès 2014, de la réflexion sur cette thématique au Québec, en plus de fonder notre plateforme Québec Circulaire. Zoom sur cette nouvelle entité qui prend la relève du développement de l’économie circulaire au Québec.

VERS UN NOUVEAU CENTRE D’ÉTUDES ET DE RECHERCHE INTERSECTORIELLES EN ÉCONOMIE CIRCULAIRE (CÉRIEC) : AVIS DE NOMINATION

"Comme l’indiquait le communiqué publié le 3 septembre dernier, l’ÉTS et Desjardins sont maintenant partenaires pour la mise sur pied d’un ensemble de projets pilotes visant à accélérer la transition vers l’économie circulaire (ÉC) pour un futur durable : Desjardins entend y consacrer 2 M$ sur 5 ans.

À la suite de ce partenariat, nous avons le plaisir d’annoncer la création du Centre d’études et de recherche intersectorielles en économie circulaire (CERIEC). Cette unité vise à répondre à un besoin important en matière de recherche et de développement de nouvelles connaissances, technologies et solutions innovantes tout en appuyant l’enseignement et la formation liés à la thématique. L’ÉTS peut maintenant compter sur l’expertise de deux nouvelles ressources pour la conduite et la mise sur pied de cette nouvelle unité de recherche : M. Daniel Normandin, à titre de directeur du CERIEC, et M. Benjamin Laplatte à titre de directeur adjoint aux opérations. En collaboration étroite avec la communauté scientifique et les autres partenaires clés au sein de l’ÉTS, le CERIEC aura pour vocation de soutenir la transition de la société vers une économie plus circulaire, plus résiliente et plus durable.

Daniel Normandin, qui est entré en fonction le 8 septembre dernier, est un expert reconnu en économie circulaire et un spécialiste dans le montage d’unités de recherche à interface industrielle, incluant notamment le Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG), le Centre de recherche Biopro et la Chaire de recherche CRSNG en assainissement et gestion des sites contaminés de Polytechnique Montréal. Il est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de HEC Montréal et d’une maîtrise ès sciences en sciences biologiques (biotechnologies environnementales) de l’Université Laval. Co-fondateur et directeur exécutif de l’Institut de l’environnement, du développement durable et de l’économie circulaire (IEDDEC) du Campus de l’Université de Montréal (2014-2019), il a auparavant participé à la mise sur pied et au déploiement de Quantis (2009‑2014), une firme internationale de consultation spécialisée en analyse du cycle de vie. M. Normandin est membre du panel d’experts sur l’économie circulaire du Conseil des académies du Canada, de même que de la « Circular Economy Leadership Coalition ». Il est également co-fondateur et responsable du Pôle de concertation québécois sur l’économie circulaire depuis 2015, et co-fondateur et gestionnaire de la plateforme web quebeccirculaire.org depuis 2018.

Benjamin Laplatte, qui est entré en fonction le 14 septembre, est un gestionnaire fort d’une solide expérience dans le domaine des relations publiques et gouvernementales liées au développement durable et à l’innovation, notamment dans les domaines de l’énergie, des changements climatiques, de la mobilité ainsi que de l’aménagement du territoire. Il est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l’École des sciences de la gestion (UQAM) et d’une maîtrise en océanographie (profil écotoxicologie) de l’Institut des sciences de la mer de Rimouski. Il compte près de 12 ans d’implication au service d’organisations vouées à l’éducation et à la science (FEUQ-CNCS, ACFAS), au développement des pratiques du génie (RéseauIQ, Polytechnique) ou touchant aux grandes transformations industrielles et contemporaines du marché du travail (Copticom, Conseil du patronat du Québec).

À propos du CERIEC

Le CERIEC vise à devenir un acteur incontournable en matière de recherche, de développement technologique, de formation, de transfert ainsi que de création de valeur en économie circulaire, et à être reconnu à l’échelle nationale et internationale. Il aura pour mission de façonner l’économie circulaire et de contribuer à son déploiement. Pour ce faire, il mettra en œuvre un programme de recherche scientifique interdisciplinaire de pointe et lancera des initiatives de formation, de liaison, de valorisation et de transfert destinées aux acteurs économiques, aux gouvernements et à la société civile.

Au nom de toute la communauté de l’ÉTS, nous tenons à féliciter Mm Normandin et Laplatte pour leur nomination et à leur assurer notre collaboration la plus entière."

Charles Despins                                                      

Directeur de la recherche et des partenariats              

Marie-Josée Blais

Directrice de la stratégie et du développement de la recherche


 EDDEC
  CERIEC

Modérateur

  • Dernière modération le 01/10/2020 - 13:08

    Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     EDDEC
      CERIEC