Route de collecte des invendus alimentaires

Projet pilote d'une route de collecte des invendus alimentaires

Détails du projet

  • Structure porteuse : Synergie Économique Laurentides
  • Nature de l'initiative : OBNL et coopérative
  • Périmètre : 10
  • Localisation : 1906 Chem. d'Oka, Deux-Montagnes, QC J7R 1N4
  • Date de début : septembre 2022
  • Date de fin : décembre 2022

Stratégies de circularité

  • Consommation responsable
  • Approvisonnement & consommation responsable
  • Don et revente
  • Entretien et réparation
  • Économie de fonctionnalité
  • Écologie industrielle
  • Recyclage et compostage
  • Écoconception
  • Optimisation des opérations
  • Économie collaborative
  • Location
  • Reconditionnement
  • Valorisation
  • Toutes les stratégies
Description

Lors de visite de commerces dans le cadre du projet Mission Recyclage Compostage Laurentides, les conseillers en gestion de matières résiduelles de Synergie Laurentides ont remarqué que plusieurs commerçants avaient des denrées invendues à donner, mais n’avaient pas tous la capacité d’aller les porter aux organismes locaux d’aide alimentaire. Puisque dans la MRC de Deux-Montagnes, Saint-Eustache n’offre pas la collecte de compost à ses commerces et que le mandat de la conseillère est d’aider à l’implantation des services de collecte municipaux de matières organiques, un projet-pilote est né, soit celui de voir la faisabilité de récolter les invendus alimentaires autrement mis aux déchets et ainsi détourner cette matière organique de l’enfouissement et réduire le gaspillage alimentaire.

L’organisme d’aide alimentaire régional, le Comité d’aide alimentaire des Patriotes (CAAP), a un camion réfrigéré et est toujours à la recherche de denrées supplémentaires pour renflouer ses réserves. Le CAAP, étant un OBNL, n’avait pas assez d’employés pour faire le travail de démarchage et la recherche de dons en porte-à-porte. Depuis la pandémie, la demande d’aide alimentaire a augmenté de 30%, mais les dons ont diminué de 25%. Le démarchage a donc été fait par la conseillère en gestion des matières résiduelles. Résultat, il y a eu une collecte pendant environ 4 mois auprès d'une quarantaine de commerces de la MRC de Deux-Montagne pour un total de 5,1 tonnes de denrées sauvées. 

Objectifs visés

Récolter des denrées alimentaires qui autrement iraient à l’enfouissement par manque de ressources pour aller les donner aux organismes d’aide alimentaire de la région.

Stratégie(s) de circularité concernée(s)

  • Approvisonnement & consommation responsable
  • Don et revente

Résultats obtenus

5,1 tonnes de denrées recueillies de septembre à décembre 2022 : produits de boulangerie et pâtisserie, viandes et pâtés, produits d’hygiène, nourriture pour animaux, fruits et légumes, denrées non périssables. La route de collecte a dû être arrêtée, l’organisation n’ayant plus assez de ressources pour poursuivre.

Principale(s) ressource(s) concernée(s)

  • Matières organiques

Autre mots-clés en lien avec l'initiative

Sécurité alimentaire
Porteur(s) de l'initiative

Porteur(s) de l'initiative

  • Synergie Économique Laurentides
  • Économie sociale, OBNL
  • Services professionnels, scientifiques et techniques
  • 1332 Bd de Sainte-Adèle bureau 230, Sainte-Adèle, Quebec J8B 0J7
  • Nadège Lambert-Benoit
  • info@synergielaurentides.ca

  • Comité d'aide alimentaire des Patriotes
  • Économie sociale, OBNL
  • Collecte de déchets
  • 1906 Chem. d'Oka, Deux-Montagnes, QC J7R 1N4
  • Nadia Leclair
  • caa-patriotes@videotron.ca

Partenaire(s) de l'initiative

  • MRC Deux-Montagnes
Mise en oeuvre

Étapes de mise en oeuvre

  1. Recensement des besoins des organismes d’aide alimentaire de la région et capacité d’accueillir/d’aller chercher des denrées.
  2. Contacts auprès de 300 entreprises de la MRC
  3. Création d’un document de suivi du démarchage avec contacts, dates et notes
  4. Création de documents à l’intention des commerçants
  5. Organisation d’une route de collecte à journée fixe pour les commerçants intéressés.
  6. Comptabilisation des dons
  7. Article de promotion du projet dans le journal local L’Éveil

Défis

  • Logistique de collecte à trouver pour maximiser les dons : certains commerces sont fermés les lundis, le centre de dons est fermé le vendredi et la fin de semaine. La plupart des pertes/invendus sont la fin de semaine.
  • Beaucoup de travail de sensibilisation au gaspillage alimentaire à faire auprès de commerçants pour qui jeter les denrées est souvent plus facile que d’identifier et d’entreposer en vue d’une collecte.
  • Les grandes chaines sont plus difficiles à convaincre malgré que ce soit elles qui ont le plus de denrées à donner. On craint un coup de mauvaise publicité.
  • Politique de ventes garanties : les commerçants ne sont pas toujours “propriétaires” des invendus, ils appartiennent souvent aux distributeurs qui les récupèrent et donnent un crédit (pour ensuite les mettre dans le conteneur à déchets du commerçant). Une couche administrative supplémentaire.
  • Problématique avec les listes d’ingrédients et les allergènes : pour pouvoir donner un aliment de façon sécuritaire, la banque alimentaire doit avoir une liste des ingrédients pour chacun des aliments reçus (ou au moins une liste par type d’aliment/recette). Ceci implique que les commerçants doivent identifier les aliments et les séparer en sorte lorsque les aliments ne sont pas préemballés.
  • Rentabiliser la route de collecte : malgré le fait que 5,1 tonnes de denrées ont été récoltées en 4 mois, le camion circulait souvent pour très peu de dons, rendant la collecte déficitaire. C’est donc pour ça que l’initiative a été arrêtée, pas assez rentable.

Leviers

Le gaspillage alimentaire touche beaucoup les commerçants qui considèrent absurde de jeter des aliments encore consommables.

Outils et méthodologies utilisés

Documents explicatifs du projet de collecte et des denrées pouvant être données. Porte-à-porte pour rencontrer les commerçants. Lorsqu’assez de commerçants semblaient intéressés, une route-test a été essayée. L’agente de sensibilisation ayant fait le démarchage faisait le tour des commerçants pour présenter le chauffeur de l’organisme et rappeler les règles pour le don (journée fixe de collecte, aliments identifiés, liste d’ingrédients nécessaire, possibilité d’avoir un reçu de don et comment fonctionner pour l’avoir).

Sources de financement de l'initiative

Le projet a été financé par le CAAP (la collecte), le projet Mission Recyclage Compostage de Synergie Économique Laurentides et la MRC Deux-Montagnes. 

Partager:
60
Auteur de la page

Laura Grenier-Paquette

Modérateur

Utilisateur