La Ville de Montréal dévoile sa feuille de route en économie circulaire

La Ville de Montréal dévoile sa feuille de route en économie circulaire
La Ville de Montréal profite du momentum entourant le Sommet Climat Montréal pour dévoiler sa feuille de route en économie circulaire. Le comité exécutif de la Ville adoptera également cette semaine un premier plan d'approvisionnement responsable.

Avec l'adoption de ces deux outils, Montréal exprime son ambition de devenir, d'ici 2030, une métropole circulaire, reconnue pour son virage vers une économie durable et résiliente, tout en garantissant à la population l'accès à des biens et des services qui contribueront à la transition écologique de la métropole.

Le communiqué relate que l'indice de circularité de Montréal est présentement de 3%. Avec la feuille de route en économie circulaire, l'administration se donne les moyens de suivre de façon éclairée et pragmatique sa transition. L'objectif est de doubler le taux de circularité d'ici 2030 et d'atteindre 17% de circularité d'ici 2050.

Le premier Rapport sur l'écart de circularité de Montréal, réalisé avec l'organisme néerlandais Circle Economy paraîtra prochainement.

La Feuille de route montréalaise en économie circulaire mise sur cinq secteurs à fort potentiel de circularité pour la ville: bioalimentaire, construction, rénovation et démolition, textiles, plastiques, ainsi que  mobilité et logistique.

Feuille de route montréalaise en économie circulaire

Document synthèse de la Feuille de route

 

La mairesse Valérie Plante affirme que Montréal se positionne déjà à l'avant-garde des villes les plus actives en matière d'économie circulaire. Avec la feuille de route, la Ville souhaite notamment stimuler la création d'entreprises et d'emplois locaux qui sont nécessaires pour l'avenir de la métropole.

Cette feuille de route nous permettra de maximiser les leviers à notre disposition pour favoriser la transformation des modèles d'affaires.

- Valérie Plante

 

D'ici la fin de l'année 2024, la Ville dévoilera un premier plan d'action triennal identifiant les gestes à poser et les ressources allouées pour mettre en œuvre la feuille de route. L'administration municipale spécifie que l'ensemble de l'écosystème d'affaires montréalais sera appelé à contribuer à ce plan.

RECYC-QUÉBEC et le CERIEC saluent le leadership de Montréal et soulignent qu'ils répondent présent pour appuyer la mise en œuvre de cette ambitieuse démarche.

 

Plan d'approvisionnement responsable

En matière d'acquisition, la Ville mentionne que les considérations sociales et environnementales, de même que les retombées sur l'économie locale, doivent maintenant être intégrées aux critères d'achat et de sélection des fournisseurs. Le tout premier plan d'action de la métropole vers un approvisionnement plus responsable va en ce sens. Il assurera l'évolution de pratiques d'approvisionnement responsable au sein de la Ville de Montréal. Il vise également à formuler des recommandations qui pourront aider l'ensemble des services de la Ville et des arrondissements à atteindre des résultats probants.

Consultez Plan d’action Approvisionnement responsable 2030

Crédit photo: Eva Blue - Tourisme Montréal

Partager :
686
Auteur de la page

Emilie Chiasson

Conseillère en communication - Économie circulaire