L’économie circulaire s'affirme dans les modèles d'affaires québécois

L’économie circulaire s'affirme dans les modèles d'affaires québécois
Un peu partout au Québec, toutes sortes d'organisations se lancent dans le mouvement de l'économie circulaire. Allant des grandes entreprises aux petites startups, en passant par les institutions publiques et les initiatives locales, de plus en plus de joueurs et de joueuses mettent la main à la pâte! L'idée, c'est de repenser la façon dont on fait des affaires pour être plus respectueux de l'environnement et participer à la transition socioécologique des modèles. On parle de réemploi, d'économie de la fonctionnalité, de prolonger la durée d'usage et de toutes sortes de stratégies circulaires qui permettent de faire des choix durables pour les générations futures. 

Pour intégrer des manières de faire plus circulaires, tous les chemins sont possibles. Une initiative en économie circulaire peut prendre la forme d'un produit, d'un service, d'une stratégie d’affaires ou encore d'une collaboration multipartite. Cette initiative peut inclure une ou plusieurs stratégies de circularité.

Concrètement, Québec Circulaire présente plus de 300 initiatives sur sa cartographie interactive. Elles proviennent d’organisations de natures complètement différentes, dans toute une panoplie de secteurs. Comme quoi, peu importe la taille ou le type d’organisation, adopter une ou plusieurs stratégies d’économie circulaire est bien possible!

 

Pour prendre en exemples une poignée des initiatives qui se retrouvent déjà sur la plateforme:

Des initiatives qui démarrent avec un engagement envers la circularité clair.

- Le Partage Club développe une application de prêt d'objets entre voisins afin de promouvoir l'économie de partage et le prolongement de la vie des produits;

Iso-Protek a amorcé en 2021 la production de sacs thermiques réutilisables pour la livraison de repas afin de réduire à la source le nombre de boîtes réfrigérées à usage unique pour la livraison des kits repas;

- SURCY développe un répertoire d'acteurs et de matières issues de l'économie circulaire pour faciliter le processus de revalorisation, de déconstruction et de réemploi des matériaux issus du secteur CRD (construction, rénovation et démolition);

Phoenix Impact s'attaque au reconditionnement des (nombreux!) contenants et outils en plastique utilisés quotidiennement dans les laboratoires en sciences de la vie;

Mine urbaine monte un centre intégré en écodesign voué à la valorisation des matières et des savoirs;

Retournzy base son modèle d'affaires sur l'économie de la fonctionnalité: en échange d'un abonnement, les restaurateurs reçoivent un service clé en main de contenants réutilisables consignés avec organisation du transport, des retours, et de la vaisselle.

 

Du côté des petites entreprises québécoises, on voit naître d'excellents exemples d'initiatives en économie circulaire 

atelier b a écoconçu une collection d'objets design à partir des chutes de tissus de leur production de vêtements afin de limiter l'impact de sa production manufacturière;

Les Fleurs du malt crée des produits gourmands, nutritifs et écoresponsables à base de malt valorisé localement;

- Exagrange a conçu une plateforme de location pair-à-pair de matériels, d'outillages et d'équipements agricoles et forestiers.

- Crème boulangerie pâtisserie contribue à réduire le gaspillage alimentaire local via des partenariats locaux en développant des produits à base de drêches et en utilisant des fruits et légumes moches;

BocoBoco simplifie et promouvoit le mode de vie zéro déchet grâce à une épicerie en ligne offrant des produits bios et locaux tout en proposant le service de remplissage des bocaux, de la livraison et de l'assainissement de ses contenants consignés;

- Collatéraux souhaite influencer la pratique du réemploi textile en proposant des collections de prêt-à-porter fait de vêtements et de textiles récupérés et en offrant notamment des ateliers d'initiation au réemploi textile;

Confection Imagine réutilise des bannières publicitaires pour en faire des sacs promotionnels pour des particuliers ou des entreprises depuis plus de 10 ans;

Toucan Solutions propose des plateformes numériques permettant à des réseaux d'organisations de créer et de gérer des écosystèmes circulaires autour de fonctionnalités clefs: collaborer (entre individus ou organisations), partager (ressources, biens, données...) et progresser (par l'analyse de données et le reporting interne ou externe).

 

Les moyennes et grandes entreprises mettent aussi l'épaule à la roue et permettent de structurer des projets d'une tout autre envergure

- Cascades dans son 4e plan de développement durable cible avoir 100 % de ses emballages fabriqués et vendus qui soient compostables ou réutilisables d'ici 2030 et que 100 % des intrants en fibres et en papiers soient recyclés ou certifiés d'ici 2025;

- TC Transcontinental, chef de file nord-américain en emballage souple, souhaite donner l'exemple et devenir un acheteur stratégique de plastiques usés afin d’intégrer le recyclage des plastiques dans sa chaîne de production d’emballages;

- Sanexen opère le premier centre en Amérique du Nord de récupération des fines de construction, rénovations, démolition (CRD) pour les transformer en sous-produits à valeur ajoutée tels que le compost, les agrégats et le bois;

- Bridor valorise 100% de ses résidus organiques de boulangerie générés dans son usine de pains et viennoiseries de Boucherville;

- Modix plastique récupère les pellicules plastiques en les transformant en résines pour donner une seconde vie aux déchets plastiques;

- Geocycle Canada valorise les déchets de béton pour les réutiliser en produit intermédiaire du ciment et les dévier de l'enfouissement.

 

Vous portez un ou des projets d’économie circulaire? C’est le moment de faire connaître votre initiative avec les Prix initiatives circulaires! Inscrivez votre initiative sur la cartographie avant le 24 septembre 2023. Vous pourriez recevoir une invitation aux Assises québécoise de l’économie circulaire 2023 et un portrait sur Québec circulaire.

 INSCRIVEZ VOTRE INITIATIVE

 

Sur les territoires aussi, la transition circulaire s'opère

- Le conseil régional de l'environnement (CRE) de Laval a lancé Opération Dernière Chance l'utilisation de la plateforme Arrivage et d'une ligne téléphonique d'urgence pour permettre aux producteurs de réagir vite afin de proposer leurs fruits et légumes rapidement à un grand nombre d'entreprises et organismes à proximité et par le fait même de réduire le gaspillage alimentaire;

- La MRC de Coaticook met en valeur ses réparateurs locaux dans une websérie originale sur le thème de la réparation, une stratégie circulaire qui allonge la durée de vie des produits;

- Synergie Jamésie, né d'une entente entre la Société du Plan Nord et la SADC Chibougamau-Chapais, vise à stimuler une croissance régionale en économie circulaire afin de favoriser les maillages sur le territoire de la Baie-James;

- La Ville de Sherbrooke propose une feuille de route en économie circulaire, suite à son analyse de flux de matières, dans l'élan de sa participation au projet de Villes et régions circulaires;

Vision circularité: Feuille de route pour l'économie circulaire en Montérégie est le fruit d’une vaste concertation de l’ensemble des parties prenantes du territoire (entreprises des secteurs industriels, commerciaux et institutionnels (ICI), organismes de développement économique et entités administratives telles que les Municipalités, les Municipalités régionales de comtés (MRC) et plusieurs ministères) initiée par le CRE Montérégie et ses partenaires au printemps 2022;

- Chapais circulaire, l'initiative d'une petite municipalité nordique et éloignée qui a utilisé l'économie circulaire pour se réinventer il y a 25 ans et qui poursuit le développement économique de son territoire toujours en réfléchissant aux symbioses industrielles, en améliorant ses infrastructures, en optant pour un approvisionnement responsable et l’appui à l’innovation.

 

Des OBNL et des coopératives s'inspirent de l'économie circulaire pour mener à bien leur mission

- Le Groupe Coderr prend part au Réseau interrégional de valorisation et recyclage des appareils ménagers (RIVRA) de même qu'il opère des friperies et des quincailleries de réemploi dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean;

La Remise met à disposition un atelier communautaire d'autoréparation de vélos et des outils de toutes sortes;

Bois Public propose un service de transformation et de valorisation de billots de bois d’arbres malades ou coupés issus des communautés et pour les communautés;

Écoscéno a monté un programme de formations et d'accompagnement en écoconception et en écoresponsabilité et porte déjà plusieurs initiatives circulaires depuis sa création en 2021;

Collaboration Santé Internationale collecte du matériel médical à travers le Québec et procède à sa caractérisation afin d'en assurer la valorisation dans les centres de santé de pays en développement ou en contexte d'urgence;

- Irri-blière redonne une seconde vie aux déchets plastiques de l'acériculture et de l'agriculture pour rendre l'irrigation goutte-à-goutte plus responsable tout en créant des emplois régionaux.

 

Des projets multiacteur et des collaborations de recherche sur le terrain permettent d'explorer de nouvelles avenues en économie circulaire

- Des chercheurs de l'UQAM, en collaboration avec la localité de Radisson, développent un plan de gestion des matières résiduelles (GMR) adapté à la localité de Radisson afin de caractériser et optimiser la GMR;

Collection Économie circulaire de PortailCoop offre aux coopératives et à la communauté de recherche des connaissances, des inspirations et des outils à l'intersection des coopératives, de l'économie sociale et de l'économie circulaire pour renforcer leur présence et leur rôle au sein de la société;

- Pôle économique vert de Chaudière-Appalaches (PEVCA) valorise les résidus miniers, en minéraux critiques et stratégiques (MCS), puis dans un second temps restaure et revégétalise les anciens sites miniers.

Synergie Estrie pilote une étude visant à développer un processus de valorisation des résidus d'abattoirs (peau d’animaux, os, triperie, carcasse, etc.), par exemple:  digestion aérobique thermophile des résidus, valorisation des peaux dans l’industrie du tannage et du cuir;

- La vallée des élastomères présente une étude de circularité des résidus post-industriels de fabrication d’élastomères et de caoutchoucs au Québec;

- Le regroupement des femmes de la région de Matane, en collaboration avec les friperies de la région, ont mis en place un dépôt textile (une remorque de 53 pieds) pour recevoir les surplus des friperies (surtout des textiles). Ces surplus, qui sont encore réutilisables, sont vendus à un preneur sur la Rive-Sud de Montréal;

- Le Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes (CERMIM) développe et teste des méthodes de valorisation pour les résidus marins (ex: crabe, homard, coquillages) en plus du sable non contaminé ou contaminé provenant des activités de dragage.

 

Découvrez plus de fiches initiatives de partout au Québec en consultant la carte interactive des initiatives circulaires.

Partager :
Auteur de la page

Julie Desjardins

Travailleure autonome

Modérateur

Emilie Chiasson

Conseillère en communication - Économie circulaire